Emirates: test de la classe affairesSignal du B777-200LR Populaire

emirates-b777-200lr
Nous avons testé la classe affairesSignal du B777-200LR d'Emirates, verdict positif dans l'ensemble.

 

PREMIERES IMPRESSIONS : comme pour la première classe, la voyageurs en classe affaires d’Emirates bénéficient du transfert gratuit à l’aéroport si vous leSignal réservez à l’avance.

Une limousine m’attendait à la sortie de l’hôtel.

Le trajet jusqu’au terminal 2 de l’aéroport Guarulhos de Sao Paulo a duré environ 45 minutes (la nuit, les passagersSignal ont moins de risque de se retrouver dans le trafic dense des autoroutes de la ville qui sont bien connues pour être très fréquentées).

Je suis arrivé à 22h35 pour mon vol de 01h25 et je me suis dirigé vers le comptoir d’enregistrement de la zone D, puisque Emirates ne propose pas d’enregistrement en ligne sur le segment Sao Paulo-Dubaï.

ENREGISTREMENT - EMIRATES B777-200LR : il y avait trois comptoirs d’enregistrement pour la classe économique, deux pour la classe affaires, un pour la première classe et un pour les enregistrements de groupe.

On m’a averti que la limite de 100ml de liquide en bagage à main s’appliquait (ironiquement, mon kit de commodités première classe de mon vol aller m’a fait dépasser la limite, j’ai donc enregistré un bagage en soute).

Les passagers en classe affaires ont droit à un total de 30 kg de bagages en soute (40 kg pour la première classe).

Il y avait une demi-douzaine de passagers dans la file de classe affaires et environ le même nombre pour la classe économique, mais la queue de première classe était vide alors qu'une troisième file a été ouverte pour la classe affaires ce qui a rendu l’enregistrement assez rapide.

Je n’ai pas vu de file d'attante spécifique à la classe affaires lors des contrôles de sécurité alors j’ai rejoint la queue où il y avait environ 30 personnes et j’ai attendu dix minutes avant de passer les contrôles de sécurité.

Les ordinateurs portables devaient être retirés des bagages à main et les chaussures devaient passer au scanner.

Le salon : Emirates utilise le salon exécutif de la compagnie aérienneSignal brésilienne Varig (en haut des escalators en partant du niveau des départs), qui est aussi  partagé avec South African Airways, entre autres.

L’espace semble assez vieux mais il dispose des services habituels d'un salon de ce type (à l’exception des douches) :  encas chauds et froids et accès au wifi gratuit (bien qu’il soit un peu lent).

emirates-b777-200lr-businessclassEMBARQUEMENT - EMIRATES B777-200LR: l’embarquement a commencé vers 00H40 et les passagers premium sont entrés dans l'avion en premier.

J’étais assis dans la première partie de la classe affaires (deux rangées de configuration 2-3-2) juste derrière la première classe.

Environ un tiers des sièges de la classe affaires était occupé et c’était à peu près le même pourcentage en classe économique durant ce vol de nuit du dimanche.

Les manteaux m'ont été retirés par les hôtesses et des boissons ont été offertes avant que le capitaine annonce qu’il y aurait du retard à cause de la pluie car une seule piste d’aviation était alors en fonctionnement à l’aéroport.

Nous avons finalement décollé à 1h55.

Le siège : j’étais assis au siège 6A, dans la première rangée après la première classe.

Ces nouveaux sièges en classe affaires sont convertibles électroniquement en fauteuil-lit de 72 pouces.

Ce siège, une fois allongé,  n’est pas complètement parallèle au sol mais il est sans aucun doute le fauteuil-lit incliné le plus confortable que j’ai testé.

Je trouve souvent avec ce genre de sièges que l’on a tendance à glisser du lit au bout d’un moment, ce qui rend difficile une bonne nuit de sommeil.

Mais dans le cas présent, quand le siège est transformé, il y a un léger creux au milieu, où les deux parties du siège sont reliées, ce qui vous tient efficacement en position allongée.

Les oreillers et les couvertures sont fournis, mais ces dernières était faites d’un tissu qui crée beaucoup d’électricité statique et elles étaient décevantes comparées aux couettes de première classe.

La configuration du siège entraîne que ceux assis côté fenêtre ou au milieu d’une rangée de trois personnes doivent enjamber leurs voisins pour sortir.

Le système IFE (système de divertissement en vol) est identique à celui de la première classe, à l’exception d’un écran de télévision de 17 pouces légèrement plus petit.

Parmi les autres caractéristiques figurent un écran de séparation (pour plus d’intimité) contrôlé électroniquement, une table dépliante (qui peut être ouverte à moitié pour poser une boisson ou complètement ouverte pour prendre un repas ou travailler), une plus petite tablette dépliante pour les boissons, un porte-gobelet, une liseuse dont on peut ajuster la luminosité et la direction et quelques espaces de rangement pour des magazines, etc.

J’ai reçu la même trousse de toilettes que les passagers en première classe ainsi qu’un masque pour les yeux.

Des chaussettes étaient distribuées séparément.

emirates-b777-200lr-repasLE VOL - EMIRATES B777-200LR : Le service de restauration n’est pas à la carte comme en première classe mais il y a un menu snack disponible pendant tout le vol avec des sandwichs, des chips, des fruits, etc.

Peu après le décollage, on nous a offert un menu « Comme vous l’aimez » qui comprenait des empanadas du Brésil, une salade au poulet grillé d’Ipanema et des sandwichs au saumon fumé  et au fromage à tartiner.

Après cela, il était déjà 3h00 alors j’ai converti mon lit et dormi à poings fermés sous les étoiles du plafond (elles sont aussi visibles en première classe mais je ne les avais pas remarqué) pendant environ six heures jusqu’à ce que l’hôtesse me réveille pour le petit-déjeuner.

En première classe, il y a la possibilité d’allumer une lumière pour indiquer que vous ne voulez pas être dérangé.

J’ai opté pour une omelette et un fruit frais, avant de brancher mon ordinateur portable et de travailler pendant quelques heures.

Mon combiné wifi n’a pas dû être bien réglé au départ, car quand j’ai essayé d’accéder  à la messagerie, il n’avait plus de batterie.

emirates-b777-telephoneenvol-classeaffairesLa sélection de films et de musique sur le système de divertissement en vol est excellente: nombreux films,  albums de musique populaires. Il est possible de rechercher les fils ou les albums par catégories ou dans une liste de A à Z.

Environ deux heures avant l’arrivée, on nous a servi le dîner et on avait le choix notamment entre un steak brésilien grillé avec une sauce à la crème au poivre noir, un biryani de crevette (ce que j’ai choisi) et un filet de bar poché avec une sauce au basilic frais et du fenouil sauté.

Les desserts comprenaient une meringue au citron et  citron vert acidulé et un gâteau aux pommes au chocolat chaud.

Arrivée : nous sommes arrivés à l’heure à l’aéroport international de Dubaï, mais nous étions stationnés loin du terminal.

Nous avons eu droit à un transfert de 15 minutes en bus, premièrement pour rejoindre la zone des volsSignal en correspondance puis celle des arrivées.

Une annonce enregistrée s’en est excusée en disant qu’ « un terminal réservé d’Emirates » était actuellement en construction.

Il y avait de grandes files d’attente pour le contrôle des passeports, mais la chance m’a souri car une nouvelle file a été ouverte lorsque notre vol est arrivé et alors il n’y avait qu’une demi-douzaine de personnes devant moi.

Lorsque je suis arrivé pour récupérer mes bagages, mon sac était déjà sur le carrousel et je suis sorti de l’aéroport vers 22h40.

Le service de chauffeur est disponible à cette extrémité pour se rendre n’importe où dans l’émirat.

Les passagers s’enregistrent pour se service dans le salon juste après les arrivées.

Pour ma part, mon hôtel avait organisé mon transfert donc je n’ai pas testé cette option cette fois-ci.

VERDICT: un service excellent, un lit inclinable confortable et de très bons divertissements en vol.

Mes seuls reproches concernent la qualité de la couverture et le long transfert en bus vers l’avion, mais dans l’ensemble c’est une formidable classe affaires, et une qui sera étendue progressivement à toute la flotte d’Emirates.

Prix : un vol aller-retour en classe affaires pour le même itinéraire et les mêmes dates qu’indiqués ci-dessus coûte à partir de 3 694 €.

 

Site web : emirates.com.

Compagnie

Compagnie
Emirates

vol

Classe
Affaires

Avis des utilisateurs

Il n'y a pas d'avis d'utilisateur pour cet article.

Notation (La plus grande étant la meilleure)
Embarquement-Débarquement-Bagages*
Salon d'aéroport*
Siège pour s'asseoir*
Siège pour dormir*
Service*
Restauration-boissons*
Système Multimédia*
Ponctualité*
Test
 Oui
 Non
Commentaires*
 

Partager cet article:

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn Imprimer cet article

TELECHARGEZ NOS APPLIS MOBILES GRATUITES: IPAD, IPHONE|ANDROID
VOUS AVEZ AIME CET ARTICLE: ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER!
SUIVEZ-NOUS SUR:TWITTER|GOOGLE+| FACEBOOK

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir