Partagez cet article :
Un train Amtrak

La société américaine de transport ferroviaire de voyageurs Amtrak est sur le point de réaliser un bénéfice pour la première fois en 50 ans d'existence.

Fox Business rapporte que, même si l'entreprise a enregistré une perte d'exploitation de 29,8 millions de dollars en 2019, la société parapublique a enregistré des revenus record de 3,3 milliards de dollars et a établi un nouveau record de fréquentation de 32,5 millions de voyageurs.

Le bénéfice global, bien que toujours dans le rouge, a augmenté de 82,6% l'année dernière, laissant espérer qu'Amtrak pourrait dégager un bénéfice en 2020.

Amtrak a également investi 1,6 milliard de dollars en 2019.
«En ce qui concerne les autres opérateurs ferroviaires nationaux et étrangers de transport de passagers, ces résultats sont véritablement à la pointe de l'industrie et cette efficacité nous permet de consacrer la plus grande proportion possible de notre soutien fédéral à des investissements en capital essentiels dans la sécurité, la capacité et les mises à niveau pour améliorer l'expérience de nos clients lors de leurs déplacements » a déclaré le PDG d'Amtrak, Richard Anderson.
Cependant, certains des changements qu'Anderson a apportés dans sa quête de rentabilité, tels que la réduction du service dans certaines villes et la fin des repas traditionnels en voiture-restaurant sur certains itinéraires, se sont révélés controversés.
Un rapport récent suggère que le groupe envisage également de nouveaux frais pour changer des itinéraires, ainsi que l'introduction de billets non remboursables.
Le républicain Peter DeFazio (D-Ore.), Président du comité des transports de la Chambre, a déclaré que devenir une entreprise à but lucratif n'était peut-être pas le bon objectif pour Amtrak.
«Je pense qu'ils devraient penser à être efficaces mais pas à être profitables. Amtrak est un service, et il peut être un meilleur service » a-t-il déclaré.
Business Traveler a récemment interviewé Caroline Decker, vice-présidente de la ligne de service du corridor nord-est, sur la demande croissante, le financement et l'introduction de nouveaux trains à grande vitesse fabriqués par Alstom.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: