Partagez cet article :
Des avions de Ryanair

Les transporteurs à bas prix Ryanair et Easyjet ont annoncé d'énormes réductions de capacité pour les semaines à venir, tous deux affirmant qu'ils pourraient être obligés de mettre à la terre la plupart ou la totalité de leurs flottes.

Cette information est diffusée survient alors que la pandémie de coronavirus pousse l'industrie aéronautique mondiale dans une crise sans précédent.

CAPA, un fournisseur d'informations sur le marché aérien, a averti aujourd'hui que la plupart des compagnies aériennes mondiales risquaient de faire faillite dans les deux mois, car elles sont obligées de suspendre leurs vols, de réduire leur capacité et leurs avions au sol.

Ryanair a déclaré dans un communiqué: «au cours des sept derniers jours, l'Italie, Malte, la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie, l'Autriche, la Grèce, le Maroc, l'Espagne, le Portugal, le Danemark, la Pologne, la Norvège et Chypre ont imposé des interdictions de vol à des degrés divers, de tous les vols à destination / en provenance du pays, ou interdit les vols à destination / en provenance de pays à haut risque d'infection par le SAR-CoV-2. Ryanair prévoit que le résultat de ces restrictions sera la mise à terre de la majorité de sa flotte d'avions à travers l'Europe au cours des sept à dix prochains jours. Dans les pays où la flotte n'est pas immobilisée, les restrictions de distance sociale peuvent rendre les vols impossibles. Pour avril et mai, Ryanair prévoit désormais de réduire sa capacité en sièges jusqu'à 80%, et une mise à la terre complète de la flotte ne peut être exclue».

Easyjet a déclaré: «en raison du niveau sans précédent de restrictions de voyage imposées par les gouvernements en réponse à la pandémie de coronavirus et de niveaux de demande considérablement réduits, Easyjet a entrepris d’importantes annulations (de vols) .Ces actions se poursuivront sur une base continue dans un avenir prévisible et pourraient entraîner la mise à terre de la majorité de la flotte Easyjet. Easyjet continuera à opérer des vols de sauvetage pendant de courtes périodes où nous le pouvons, afin de rapatrier les clients.»

Les clients dont les vols sont annulés ont droit à un remboursement ou à un autre vol.

Cependant, de nombreuses compagnies aériennes ont commencé à demander aux passagers de ne pas appeler les agents de leur service client, sauf s'ils doivent voyager dans les 72 prochaines heures, car ils traitent un nombre d’appels considérable

Easyjet a annulé indéfiniment les frais de changement de vol pour toutes les réservations nouvelles et existantes, tandis que Ryanair permettra aux passagers voyageant vers n'importe quelle destination entre le 13 mars et le 31 mars de changer leurs vols gratuitement.

Partout dans le monde, des réductions spectaculaires de vols ont été annoncées pour le mois à venir.

La compagnie aérienne à bas prix Norwegian a annulé tous ses vols intercontinentaux, l'essentiel de ses activités, à l'exception des vols entre la Scandinavie et la Thaïlande qui fonctionneront jusqu'à la fin mars. Elle devrait également licencier 90% de son personnel.

La compagnie hongroise Wizz Air a supprimé tous ses vols vers la Pologne, l'Italie et Israël.

Les compagnies aériennes classiques sont également durement touchées par la crise.

IAG, société mère de British Airways, Iberia, Aer Lingus, Level et Vueling, réduira ses capacités de 75% en avril et mai, tandis que le groupe Air France-KLM devrait réduire ses capacités de 80 à 90%.

Les transporteurs américains Delta, American Airlines et United ont annoncé d'importantes réductions des services transatlantiques alors qu'une interdiction de voyager aux États-Unis en provenance de 28 pays européens, dont le Royaume-Uni et l'Irlande, entre en vigueur.

La très mauvaise gestion du risque épidémique par les pays européens va coûter très cher au secteur aérien et à l'ensemble de l'économie...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: