Le n1 des voyages d'affaires

Pub

17:47Mar30092014

 En surfant sur ce site vous acceptez les cookies. Info.

JFK 1963-2013: l’expo à ne pas manquer

expo-leskennedy

L’expo JFK 1963-2013 présente des photos dont certaines inédites en France du président américain et de son entourage. Emotion garantie!

Ce président américain a marqué toute une génération en promettant un nouveau rêve américain: un rêve qui s’est brisé en 1963 dans une décapotable à Dallas.

Dans son ensemble la famille Kennedy a beaucoup donné pour l’Amérique: le grand frère de John, Joseph Patrick Robert est mort dans une mission suicide visant à détruire les V3 allemands dans le nord de la France et son petit frère Robert dans un attentant alors qu’il s’apprêtait à être élu à la convention démocrate comme candidat du parti aux présidentielles.

L’exposition nous apprend que le plus jeune président américain de l’histoire malgré sa superbe apparence était en fait gravement malade: il souffrait notamment de la maladie d’Addison qui lui causait d’importantes douleurs au dos.

Contrairement à la légende, JFK n’était pas un homme à femme car même s’il a connu quelques aventures, il aimait profondément sa femme Jacqueline Bouvier journaliste au  Washington Times, avec qui il formait un couple glamour.

Au final, cette exposition nous montre que les rêves de JFK qui paraissaient insurmontables se sont avérés possibles: Edward Moore Kennedy a d’ailleurs tenu à survivre malgré son cancer pour voir l’investiture du premier président noir de l’histoire des Etats-Unis.

Et la conquête de l’espace, est aujourd'hui remise au goût du jour par les magnats de la Silicon Valley ou des entrepreneurs du Royaume-Uni.

Mais au final, ce qui marque le plus les visiteurs à la sortie de l'exposition, ce sont peut-être les valeurs de cette famille que l'on découvre dans les commentaires des photos exposées.

Comme les recommandations de son père «tu a beau être le président de ce pays, si tu ne t’occupes pas suffisamment de Caroline et john Jr (ndlr: ses enfants), tu auras échoué ta vie» ou la dernière phrase de son petit frère Robert alors qu'il allait succomber suite à un attentat: «étais-je bien le seul touché?»

«Mon frère ne doit pas être idéalisé dans la mort ni grandi au-delà de sa dimension humaine. Il doit être considéré simplement comme un homme honnête et bon, qui a vu ce qui était faux et a voulu le corriger, qui a vu la souffrance et voulait la guérir, qui a vu une guerre et voulait y mettre fin».
Edward Moore Kennedy, 1968
 
Expo JFK 1963-2013, du 18 octobre au 30 novembre 2013, Galerie Joseph, 7 rue Froissart, 75003 Paris.

Partager cet article:

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

TELECHARGEZ NOS APPLIS MOBILES GRATUITES: IPAD, IPHONE|ANDROID
VOUS AVEZ AIME CET ARTICLE: ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER!
SUIVEZ-NOUS SUR:TWITTER|GOOGLE+| FACEBOOK

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir