Partagez cet article :
Un B737 Max de Ryanair

La compagnie a annoncé qu'elle allait finalement suspendre la totalité de ses vols à partir du 24 mars…

Comment le secteur aérien va-t-il se tirer de cette passe?

C'est la question que l'on se pose alors que de plus en plus compagnies réduisent la majorité de leur trafic voire suspendent leurs activité.

On vient d'apprendre que le gouvernement italien envisageait désormais la nationalisation d'Alitalia. La IATA a estimé dernièrement que les compagnies aériennes ont besoins e 200 milliards d'euros d'ici juin.

Ryanair vient d'indiquer sur son site web qu'elle allait suspendre la totalité de son activité à partir du 24 mars. C'est une mesure sans précédent en temps de paix.

Elle indique sur son site web : « ces derniers jours le développement du virus a conduit les gouvernements européennes à imposer d'importantes restrictions sur les voyages ce qui a eu un impact négatif à Ryanair et a conduit à de nombreuses annulations…Du 18 mars à 24H au 24 mars à 24H, les vols vont être réduits de 80% et à partir du 24 mars à 24H la plupart des avions seront mis au sol».

Nous avons publié un article il y a quelques jours avertissant que Ryanair et Easyjet pourraient mettre à terre l'ensemble de leurs flottes...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: