Partagez cet article :
L'avion électrique de Wright Electric et Easyjet

Wright Electric, la start-up basée aux États-Unis partenaire d’Easyjet pour le développement d'avions électriques, a déclaré qu'elle avait commencé à développer un moteur pour un modèle de 186 places avant les tests en vol prévus en 2023.

Wright Electric va construire un moteur électrique de 1,5 MW et un onduleur de 3 kV et va mener des tests aérodynamiques pour permettre d’aider à la conception du fuselage.

BAE Systems a déclaré qu’elle était en discussion avec Wright pour contribuer au développement des commandes de vol et des systèmes de gestion de l'énergie.

«La technologie des batteries progresse au rythme de nombreuses agences gouvernementales américaines qui financent désormais la recherche sur l'aviation électrique : tous ces développements nous aident à voir plus clairement un futur plus durable», a déclaré Johan Lundgren, PDG d'Easyjet.

Plus de 200 entreprises travaillent sur des projets d'aviation électrique et hybride-électrique, au sein e constructeurs, de compagnies aériennes et de start-ups.

Rolls-Royce, Airbus et Siemens travaillent ensemble sur l'E-Fan X, un moteur hybride électrique de deux mégawatts pour les avions commerciaux. Une unité électrique sera alimentée par un générateur embarqué utilisant du carburéacteur, qui remplacera un - et en cas de succès, deux - des quatre moteurs à turbine à gaz d'un avion.

Pendant ce temps, Airbus et la compagnie aérienne SAS collaborent actuellement à des recherches sur les avions hybrides et électriques. Le projet analyse l'impact des infrastructures au sol et des charges sur la portée, les ressources, la vitesse et la disponibilité de cette technologie naissante.

L'année dernière, le directeur de la technologie de Rolls-Royce, Paul Stein, a déclaré à Business Traveller: «il existe de nombreux défis d'un point de vue technique, de la durée de vie de la batterie et de la gestion thermique à la complexité d'intégration des systèmes. Ces technologies doivent également répondre aux normes de sécurité et de certification dans l'aviation, qui sont nettement plus élevées que dans de nombreux autres secteurs».

weflywright.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: