Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Le président américain Trump a approuvé le deuxième plan de relance du pays qui prévoit 15 milliards de dollars pour l’industrie aérienne.

Cette aide de 15 milliards s'ajoute aux 50 milliards de dollars que les transporteurs nationaux ont reçus plus tôt cette année sous forme de soutien de leur masse salariale.

Les compagnies aériennes qui reçoivent une part de l'aide gouvernementale ne seront pas autorisées à congédier des employés avant l'expiration du programme le 31 mars. Elles sont également tenues de rappeler les employés qui étaient auparavant en congé, tout en limitant la rémunération des cadres et les rachats d'actions.

En octobre, les transporteurs nationaux, dont American Airlines et United, ont licencié 32000 employés, dont des agents de bord, des pilotes et des mécaniciens, après l'expiration du premier cycle de financement, selon CNBC.

Le mois dernier, la compagnie aérienne à bas prix Southwest Airlines a également averti qu'elle pourrait licencier des employés pour la première fois en 49 ans d'histoire si aucune mesure n'était prise, a rapporté Bloomberg.

«Comme je le dis depuis des mois, [la relance gouvernementale] a toujours été notre plan préféré, et cela signifie que nous pouvons suspendre les congés et les réductions de salaire que nous avions annoncé précédemment», a déclaré le PDG de Southwest Gary Kell dans une mise à jour des employés cette semaine .

«La nouvelle loi fournira un soutien de la paie à tous les employés du Southwestt jusqu'au 31 mars 2021. Compte tenu de cela, nous ne prévoyons actuellement pas de mettre en place des congés obligatoires ou des réductions de salaire l'année prochaine » a-t-il ajouté.

Bien que la demande reste en deçà des niveaux d'avant la pandémie, les compagnies aériennes seront obligées de rétablir les vols vers les petites collectivités desservies avant la pandémie.

En outre, au moins une grande compagnie aérienne américaine estime que le trafic ne rebondira pas de manière significative avant l'expiration du programme d'aide en mars, ne servant que de mesure provisoire.

«United a été réaliste quant à nos perspectives tout au long de la crise, et nous avons essayé de vous donner une évaluation honnête à chaque étape du processus», ont déclaré le PDG de United Scott Kirby et le président Brett Hart dans un message aux employés.

«La vérité est que nous ne voyons rien dans les données qui montre une énorme différence dans les réservations au cours des prochains mois. C'est pourquoi nous prévoyons que cette aide sera temporaire... ».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Que pensez-vous des mesures annoncées par Emmanuel Macron le 12/07 et de l'extension du pass sanitaire

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !