Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

15 milliards d'aides en plus pour les compagnies américaines

15 milliards d'aides en plus pour les compagnies américaines

Le président américain Trump a approuvé le deuxième plan de relance du pays qui prévoit 15 milliards de dollars pour l’industrie aérienne.

Cette aide de 15 milliards s'ajoute aux 50 milliards de dollars que les transporteurs nationaux ont reçus plus tôt cette année sous forme de soutien de leur masse salariale.

Les compagnies aériennes qui reçoivent une part de l'aide gouvernementale ne seront pas autorisées à congédier des employés avant l'expiration du programme le 31 mars. Elles sont également tenues de rappeler les employés qui étaient auparavant en congé, tout en limitant la rémunération des cadres et les rachats d'actions.

En octobre, les transporteurs nationaux, dont American Airlines et United, ont licencié 32000 employés, dont des agents de bord, des pilotes et des mécaniciens, après l'expiration du premier cycle de financement, selon CNBC.

Le mois dernier, la compagnie aérienne à bas prix Southwest Airlines a également averti qu'elle pourrait licencier des employés pour la première fois en 49 ans d'histoire si aucune mesure n'était prise, a rapporté Bloomberg.

«Comme je le dis depuis des mois, [la relance gouvernementale] a toujours été notre plan préféré, et cela signifie que nous pouvons suspendre les congés et les réductions de salaire que nous avions annoncé précédemment», a déclaré le PDG de Southwest Gary Kell dans une mise à jour des employés cette semaine .

«La nouvelle loi fournira un soutien de la paie à tous les employés du Southwestt jusqu'au 31 mars 2021. Compte tenu de cela, nous ne prévoyons actuellement pas de mettre en place des congés obligatoires ou des réductions de salaire l'année prochaine » a-t-il ajouté.

Bien que la demande reste en deçà des niveaux d'avant la pandémie, les compagnies aériennes seront obligées de rétablir les vols vers les petites collectivités desservies avant la pandémie.

En outre, au moins une grande compagnie aérienne américaine estime que le trafic ne rebondira pas de manière significative avant l'expiration du programme d'aide en mars, ne servant que de mesure provisoire.

«United a été réaliste quant à nos perspectives tout au long de la crise, et nous avons essayé de vous donner une évaluation honnête à chaque étape du processus», ont déclaré le PDG de United Scott Kirby et le président Brett Hart dans un message aux employés.

«La vérité est que nous ne voyons rien dans les données qui montre une énorme différence dans les réservations au cours des prochains mois. C'est pourquoi nous prévoyons que cette aide sera temporaire... ».

SONDAGE
Les politiciens français sont-ils trop idéologiques, éloignés des réalités dans leur tour d'ivoire?
Newsletter
S'inscrire à la newsletter