Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

 Le président de la IATA a prévenu que des faillites de compagnies aériennes vont bientôt se produire. Cathay Pacific vient de fermer sa filiale régionale Cathay Dragon...

La IATA prévoit une perte de 27,15 milliards d'euros en 2020 pour les compagnies aériennes.

Le directeur de la IATA estime même que malgré les aides reçues par les gouvernements « des compagnies vont disparaître purement et simplement dans un futur proche ».

Cathay Pacifc vient ainsi d'annoncer qu'elle allait fermer sa filiale régionale Cathay Dragon pourtant très importante pour les liaisons intérieures en Asie.

Cette décision devrait permettre au groupe « de sécuriser son futur ».

Cette annonce intervient un jour après que le groupe ait déclaré qu'il allait opérer à la moitié de sa capacité en 2021.

« La pandémie mondiale continue d'avoir un impact dévastateur sur l'aviation et la dure vérité est que nous devons restructurer fondamentalement le Groupe pour survivre » a déclaré Augustus Tang, CEO de Cathay Pacific.

Cathay Dragon va cesser ses opérations immédiatement.

Le groupe va demander l'accord des autorités pour opérer cependant la majorité des routes de Cathay Dragon via Cathay Pacific et HK Express.

Le groupe devait supprimer 8500 postes soit 24% de ses effectifs mais a pu réduire ce chiffre à 5900 (17% de ses effectifs) en gelant les recrutements.

En mai dernier le plus grand groupe aérien d'Amérique Latine, LATAM, s'est mis sous la protection de la loi sous les faillites et sa filiale argentine a cessé ses opérations.

Le président de Qatar Airways Akbar Al Baker a également prévenu que « le pire était devant nous et qu'il y aurait d'autres faillites dans le monde ».

La IATA a demandé la mise en place de tests harmonisés à la place de quarantaine pour faire repartir les voyages.

L'Europe semble s'en préoccuper même si pour le moment peu d'actions concrètes ont été mises en place par ce « machin » comme l'a qualifié De Gaulle.

En France des tests antigéniques devraient être proposés d'ici la fin du mois dans les aéroports parisiens et à Nice.

Il reste qu'à ce jour de nombreux pays d'Europe imposent encore des quarantaines ou ont confiné tout ou une parties du pays. L'Irlande vient de confine l'ensemble du pays et l'Espagne a confiné Madrid ainsi que la région de Navarre.

Selon la IATA les pertes de l'industrie aérienne devraient atteindre à ce jour pour 2020 la somme phénoménale de 84,3 milliards de dollars avec une baisse de la demande estimée à 66%. Du jamais vu pour une maladie qui rappelons-le n'affiche qu'un taux de mortalité de 0,6% à l'échelle mondiale selon l'OMS et ne frappe très majoritairement que les personnes de plus de 65 ans étant en plus diabétiques ou avec des problèmes cardiovasculaires.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: