Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :
Un avion d'Air France

Air France a annoncé un nouveau partenariat avec le fournisseur de solutions d'efficacité énergétique Open Airlines, qui vise à participer à son objectif de réduire ses émissions de CO2 de 50% d'ici 2030.

La compagnie aérienne utilisera la technologie «Sky Breathe» (développée en partenariat avec la filiale d'Air France KLM Transavia France), qui se sert « d'algorithmes de Big Data, l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique» pour analyser «des milliards d'enregistrements de données» de vols.

Les résultats serviront à identifier les opportunités de baisse de CO2 les plus pertinentes afin de mettre en place «une série d'actions qui pourraient réduire la consommation totale de carburant jusqu'à -5%».

Un certain nombre d'autres transporteurs, dont Norwegian, Malaysia Airlines, Cebu Pacific, Go Air et Atlas Air, utilisent déjà la technologie, ce qui, selon Open Airlines, a permis à ses clients d'économiser plus de 150 millions de dollars américains et 590 000 tonnes de CO2 l'année dernière.

Commentant les informations, Jean Fernandez, vice-président exécutif des opérations aériennes d'Air France, a déclaré: « le développement durable est une priorité absolue chez Air France, et l'une de nos plus grandes opportunités pour réduire l'empreinte carbone de l'aviation. Au-delà de la modernisation de notre flotte, l'objectif est de mettre en œuvre des procédures plus efficaces, à bord et sur le terrain, pour rendre nos opérations plus vertes. Nous avons choisi Sky Breathe parce qu'Open Airlines est une entreprise agile avec une longue et solide expérience dans les économies de carburant. Grâce à Sky Breathe, nous comprendrons mieux nos opérations et améliorerons l'efficacité de nos vols en tirant parti de données précises. Notre ambition est d'être plus compétitif tout en renforçant notre leadership en matière d'excellence environnementale ».

La pandémie de Covid-19 a placé le développement durable au premier plan de l'industrie aéronautique, les gouvernements exigeant que des mesures environnementales soient prises en échange des aides d'Etat.

En mai, il a été signalé qu'Air France avait accepté d'apporter des modifications substantielles à son réseau domestique afin d'être plus respectueuse de l'environnement.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: