Partagez cet article :
La compagnie aérienne Air France

L'épidémie de Covid-19 a durement frappé Air France dont les comptes s'enfoncent dans le rouge au premier trimestre 2020...

AIr France a publié ses résultats pour le premier trimestre 2020 et comme prévu ils sont mauvais du fait de l'épidémie.

La compagnie affiche une perte nette de 1,801 milliard d'euros.

Le résultat opérationnel est négatif de 825 millions en baisse de 529 millions par rapport à la même période de l'an passé.

La compagnie a transporté 18,11 millions de passagers au premier trimestre soit 20% de moins qu'en 2019 à la même époque.

Quelle perte à venir pour le second trimestre?

Ces mauvais résultats ne sont rien par rapport à ce qui se prépare alors qu'en avril la compagnie n'a quasiment pas transporté de passagers. La capacité n'avait été réduite que de 35% en mars 2020 alors que pour le second trimestre la capacité a été réduite de 95%. Les chiffres devraient être bien pires au second trimestre comme l'indique Air France dans son communiqué.

Heureusement Air France va pouvoir bénéficier de prêts à hauteur de 7 milliards d'euros qui lui seront bien utiles, même si l'arrêt total de l'activité fait craindre des pertes très importantes...

Toujours une baisse de 80% des capacités au 3ème trimestre

La compagnie a déclaré qu'elle s'attendait une reprise des opérations plus importantes cet été. Elle prévoit néanmoins une baisse de 80% des capacités au 3ème trimestre par rapport à l'an passé.

La compagnie a pris des mesures de baisse de capacités de sa flotte estimée à 20% en 2021 par rapport au niveau d'avant la cris en 2019. Elle va également reporter la livraison de 3 A50 d'Airbus à 2021.

Des masques et des procédures sanitaires pour rassurer les passagers

Au regard de tous ces chiffres il est plus qu'urgent que le trafic aérien puisse reprendre. Mais comment faire?

Air France a décidé d'imposer le port du masques dans ses vols à compter du 11 mai et la IATA a récemment publié une liste de mesures qui devraient permettre aux passagers de reprendre confiance et de voler à nouveau.

La IATA propose notamment la prise température, la limitation des mouvements dans la cabine, un nettoyage fréquent et plus approfondi de la cabine et une «restauration simplifiée» qui réduit les mouvements de l'équipage et l'interaction avec les passagers. Il a ajouté que les tests Covid-19 et les passeports d'immunité pourraient également être inclus comme mesures de sécurité.

Il est important de noter que les avions modernes sont équipés de filtres HEPA qui éliminent les virus et bactéries.

Pas de vraie reprise avant la levée des quarantaines à l'entrée

L'avion reste donc un moyen de transport sûr. Il reste que les voyages internationaux ne pourront reprendre sereinement que quand l'épidémie sera jugulée dans les principaux pays touchés.

A ce titre l'Asie est relativement épargnée et l'on peut imaginer la reprise rapide des voyages vers la Corée du Sud, Taïwan, le Japon, l'Asie du Sud-est. Les Etats-Unis restent un cas problématique encore à ce jour.

Quant à la Chine il est difficile de se faire une idée précise de l'importance de l'épidémie comme on a pu le voir ces derniers mois, les informations étant filtrées par l'Etat.

Autre soucis, de nombreux pays imposent des mesures de quarantaine de 15 jours : l es voyages ne pourront vraiment reprendre que quand ces mesures seront levées...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: