Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Air France a perdu 7 milliards d'euros du fait de l'épidémie de Covid mais grâce à son réseau équilibré a moins pâti de la perte de trafic vers l'Amérique du Nord que certains de ses concurrents...

Du fait des fermetures des frontières aux Etats-Unis, le trafic s'est écroulé vers cette destination, qui représentente pourtant parmi les routes les plus fréquentées depuis l'Europe.

Le trafic vers l'Amérique du nord ne représente cependant que 17% du total chez Air France et 7% du total chez KLM un chiffre bien inférieur à plusieurs de ses concurrents. Cela a permis de limiter la casse au groupe Air France-KLM? même si les toutes les régions du monde ont été affectées par l'épidémie.

L'épidémie de Covid-19 et d'autres évènements majeurs de ces dernières années ont révélé qu'il était fondamental d'avoir un rréseau de destinations variés pour faire aux crises ce qui est le cas d'Air France-KLM.

Pour faire face à la baisse des réservations le groupe a notamment simplifié sa flotte, utilisé plus d'avions de nouvelle génération et mis en place des contrats sociaux plus flexibles.

L'activité de trafic passagers a enregistré une baisse de -54% et le résultat d'exploitaiton est passé de 1,1 milliard d'euros l'an passé à -4,5 milliards cette année.

La dette s'est envolée de 6,1 à 11 milliards d'euros.

L'activité cargo a par contre connu une progression de l'ordre de +19% sur l'année en terme de revenus. Cette tendance devrait se poursuivre avec le programme de vaccination mondial en cours en 2021 alors que 7 milliards de doses devraient être transportées par les compagnies aériennes contre 9 milliards via le trafic routier.

Au final le chiffre d'affaires du groupe a été divisé presque par trois pour atteindre 11,088 milliards d'euros contre 27,189 milliards en 2019. Le réultat d'exploitation a atteint -4,548 milliards contre +1,141 milliard en 2019 et la perte atteint -7,078 milliards contre un gain de 290 millions l'an passé. La perte nette a été affectée par des provisions pour un total de -822 millions et par la dépréciation de la flotte liée à la sortie d'avions gourmands en énergiie comme l'A380 et le B747, des quadriréacteurs.

Afin de réduire l'impact de la crise Air France va poursuivre son programme d'activité partielle de longue durée pour les deux prochaines années. La compagnie est cependant sereine pour l'avenir alors qu'elle dispose de 9,82 milliards d'euros de liquidités dont 2,46 milliards de prêts non encore utilisés.

Lorsque la reprise viendra le groupe sera bien préparé alors que le coût unitaire affiche une baisse de 8 à 10% et que la marge d'exploitation devrait atteindre 7 à 8%.

Le plan du groupe prévoit un retour aux capacités de 2019 d'ici 2024 au plus tôt.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS