Partagez cet article :

C'est la fin d'une époque. Air France va supprimer les A380 de sa flotte. Une décision que regretteront sans doute de nombreux voyageurs...

Air France a indiqué dans un communiqué qu'elle allait « suspendre l'exploitation de la totalité de la flotte d'A380 ».

« Initialement prévu pour la fin de l’année 2022, le retrait de la flotte d’Airbus A380 s'inscrit dans le cadre de la stratégie de simplification de la flotte du groupe Air France-KLM qui vise à la rendre plus compétitive, en poursuivant sa transformation avec des avions plus modernes, plus performants et dont l'empreinte environnementale est considérablement réduite. Cinq des Airbus A380 de la flotte actuelle sont la propriété d'Air France ou en crédit-bail, les quatre autres sont en location d’exploitation. L'impact global de la dépréciation de la flotte d’Airbus A380 est estimé à 500 millions d'euros et sera comptabilisé au deuxième trimestre 2020 en résultat non courant. Les Airbus A380 seront remplacés par des appareils de nouvelle génération, comme l'Airbus A350 et le Boeing 787, dont les livraisons sont en cours » précise Air France dans un communiqué.

Pourquoi avoir pris cette décision si rapidement?

Essentiellement pour deux raisons : la baisse de la demande et le coût opérationnel des A380.

Les A380 ont été conçus pour transporter massivement des passagers. Hors l'épidémie de Coronavirus rabat totalement les cartes dans le domaine de l'aérien.

Il faudra attendre quelques années avant que le marché ne retrouve les niveaux d'avant crise.

Hors l'atout principal de l'A380 était qu'en configuration monoclasse il pouvait transporter jusqu'à 853 passagers. C'est bien plus que l'A450-1000 d'AIrbus ( 440 passagers maximum). Hors du fait de la crise les avions ne pourront pas avoir des taux de remplissage optimisés avant longtemps.

Par ailleurs en configuration avec une première et une business la différence de capacité était plus réduite avec l'A350-1000: 555 passagers maximum pour l'A380 contre 387 avec deux classes pour l'A350-1000).

Hors l'A380 doit emporter environ deux fois d'essence que l'A350 pour opérer un vol mais ne peux pas transporter deux fois plus de passagers. L'A350 s'avère donc plus rentable et plus flexible car il peut être rentable avec bien moins de passagers.

De plus le rayon d'action de l'A350-1000 est plus important soit 800 km de plus voire bien pus encore avec l'A350-900 ULR qui peut voler sur 18000km. L'A350-1000 peut également transporter 20 M2 en plus de charge cargo (voir https://simpleflying.com/airbus-a380-vs-a350/).

L'A380 : un avion unique avec beaucoup d'atouts néanmoins

Pourtant l'A380 avait quelques atouts non négligeables : en cas de saturation des hubs, il permettait de transporter beaucoup de passagers avec moins de vols soit moins de nuisances sonores pour les riverains des aéroports et moins d'encombrement pour les aéroports saturés.

Il était également plus sécurisé étant doté de 4 réacteurs même si sa taille était aussi
un inconvénient dans ce domaine ne pouvant se poser que dans quelques aéroports de secours.

Plébiscité par les passagers pour son confort

Mais son principal atout était sans doute sa popularité auprès des passagers. De par sa taille, les turbulences se ressentaient moins.

L'A380 était de plus un avion très spacieux et configuré avec un niveau de prestation sans égale par de nombreuses compagnies notamment pour les passagers premium : bars, douches, salons...Air France avait notamment configuré ses A380 avec un bar agrémenté d'un buffet en Première. « La cabine La Première de l'A380 est la plus spacieuse de toute la flotte Air France » assurait la compagnie sur son site web. La Business était quant à elle installée sur le pont supérieur et les passagers profitaient d'un accès exclusif à la « galerie » : la 1re galerie d'art aménagée dans un avion permettant de découvrir en vol des expositions spécialement conçues pour Air France en partenariat avec les plus grands musées du monde.

Au final ce sont sans doute les passagers qui regretteront le plus cet avion magnifique...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOTRE MAGAZINE EN FAISANT UN DON : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: