Partagez cet article :
Skynest d'Air New Zealand

Air New Zealand a dévoilé un nouveau produit baptisé «Economy Skynest», qui se compose de six modules de couchage allongés à plat en classe économique.

La compagnie aérienne a présenté les modules de sommeil après trois ans de recherche et développement et la contribution de plus de 200 clients dans son centre d'innovation Hangar 22 à Auckland.

Mike Tod, directeur du marketing et de la clientèle d'Air New Zealand, a déclaré que la compagnie aérienne s'est engagée à «redonner plus de magie aux vols» car elle exploite certains des vols les plus longs du monde, comme le prochain vol Auckland-New York en octobre, qui aura une durée de vol allant jusqu'à 17 heures et 40 minutes pour un aller simple.

«Nous avons énormément de travail de développement en cours pour étudier les innovations produits que nous pouvons apporter dans toutes les cabines de l'avion. Un inconvénient évident pour les voyageurs en classe économique sur les vols long-courriers est l'incapacité à s'étirer. Le développement de l'Economy Skynest est une réponse directe à ce défi », a déclaré Tod.
La compagnie aérienne a déclaré que chaque Economy Skynest peut accueillir six modules de couchage, dont chacun comprendra un oreiller de grande taille, des draps et une couverture, des bouchons d'oreille ainsi que des rideaux de confidentialité et un éclairage conçu pour le sommeil. Air New Zealand étudie également d'autres fonctionnalités telles que l'offre aux passagers d'une lampe de lecture séparée, d'une prise USB pour les appareils personnels et d'une prise de ventilation.

Chaque module de couchage mesurera plus de 200 cm, tandis que la largeur au niveau des épaules sera de 58 cm.

L’Economy Skynest sera situé en classe économique. La compagnie aérienne a déclaré que le positionnement exact de l'Economy Skynest dans l'avion n'avait pas encore été confirmé.

Air New Zealand a déclaré qu'elle prendrait une décision finale sur l'opportunité de commercialiser l'Economy Skynest l'année prochaine après avoir «évalué les performances durant un an pour son vol Auckland-New York».

Nikki Goodman, directeur général de l'expérience client de la compagnie aérienne, a déclaré que les commentaires des clients et du personnel de cabine sur l'Economie Skynest au cours de sa phase finale de développement «ont été remarquables avec des partenaires importants également très ».

«Nous sommes sûrs que cette innovation va changer la donne dansl'industrie et apporter des améliorations significatives au vol long-courrier. Nous nous attendons à ce que d'autres compagnies aériennes souhaitent explorer la possibilité de nous octroyer des licences pour l'Economy Skynest, comme elles l'ont fait pour l'Economy Skycouch », a déclaré Goodman.

Kerry Reeves, responsable des programmes des compagnies aériennes d'Air New Zealand, a déclaré que l'ampleur du défi dans le développement de l'Economy Skynest et dans le cadre de sa certification avec les régulateurs nécessaires est «immense» par rapport au développement de l'Economie Skycouch, le produit de classe économique de la compagnie aérienne qui permet de transformer deux sièges en un canapé.

L'année dernière, la compagnie aérienne a annoncé qu'elle présenterait un nouveau produit en classe économique appelé «Economy Stretch», qui offrira plus d'espace pour les jambes qu'un siège en classe économique standard, sur ses Boeing 777-200, 777-300 et 787-9 à partir de la fin 2020.

www.airnewzealand.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: