Partagez cet article :
Un avion d'Austrian Airlines

Le gouvernement autrichien a demandé la suspension de vols vers certains pays de l'ancienne Europe de l'est...

Comme je l'ai dit précédemment, rien n'est gravé dans le marbre en ce qui concerne l'aviation. Et cela est particulièrement vrai durant cette épidémie de Covid-19.

Les compagnies aériennes disent qu'elles vont reprendre les vols, mais quand tout est dit et fait, les gouvernements ont la décision finale.

Ainsi, Austrian Airlines vient d'annoncer que des vols vers de nombreuses destinations (principalement dans l'ancienne Europe de l'Est) seront à nouveau suspendus.

Le ministère autrichien de la Santé a élargi sa liste d'interdictions d'atterrissage.

À partir de demain, les vols des pays suivants, entre autres, ne seront pas autorisés à atterrir en Autriche: Albanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Égypte, Kosovo, Monténégro, Macédoine du Nord, Roumanie et Serbie.

Leur suspension est effective à partir de demain. L'instruction vient du ministère autrichien de la Santé et est lié à l'épidémie de Covid-19.

Les vols concernés sont ceux à destination de Belgrade, Bucarest, Le Caire, Podgorica, Pristina, Sarajevo, Sibiu, Skopje, Sofia, Tirana et Varna Aucune information n'a été donnée quant à la reprise de ces vols dans le futur

Austrian Airlines s'attendait à reprendre ses vols vers Londres, Kiev et Stockholm, mais ils ne devraient pas reprendre avant le 31 juillet. L'interdiction de vol vers ces pays a été prolongée.

Les nouvelles d’aujourd’hui n'ont pas été très bien accueillies par le CCO de la compagnie aérienne Andreas Otto.

« Bien sûr, nous comprenons que la santé est une priorité absolue dans la situation actuelle. Cependant, les interdictions de voyager transfrontalières pour des pays entiers avec un préavis extrêmement court sont un énorme défi pour nous et nos clients ».

Austrian Airlines est une compagnie aérienne de sixième liberté. Beaucoup de ses clients changent d'avion à Vienne, de sorte que l'impact des annulations de vol est bien plus important que le simple arrêt des vols court-courriers.

D'autres changements (encore sujets à de nouvelles modifications) que nous n'avons pas encore signalés sont:

- Thai Airways avait immobilisé ses vols internationaux depuis mars. Elle s'attendait à ce que ses opérations reprennent maintenant, mais l'extension a de nouveau été suspendue jusqu'au 1er septembre au moins.

- Brussels Airlines devait redémarrer ses services africains en juin dernier. Mais ceux-ci ont été suspendus jusqu'au mois d'août et la compagnie a annoncé la suspension pendent une semaine supplémentaire. La compagnie aérienne affirme que 7 000 passagers seront touchés.

- Certains diraient que le norvégien est quelque peu optimiste en publiant un programme transatlantique de Londres Gatwick pour décembre. Nous attendons de nouveaux développements.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: