Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :
Boeing: avions B737 Max

Le nouveau PDG de Boeing a déclaré que remettre en service le 737 Max sera le «principal objectif» du fabricant en 2020...

David Calhoun a pris la présidence de Boeing depuis le 13 janvier 2020.

Dans un e-mail daté du 13 janvier adressé à tous les employés de Boeing, publié sur le site Web de Boeing, David Calhoun a déclaré que son entreprise devait également «favoriser un environnement inclusif qui englobe la surveillance et la responsabilité et qui met la sécurité, la qualité et l'intégrité avant tout».

Un changement de stratégie vis à vis de son prédécesseur qui avait beaucoup misé sur les commerciaux au détriment des ingénieurs selon certains ou à la confiance un peu trop importante en l'ingénierie logicielle selon d'autres.

David Calhoun devrait recevoir un bonus de 7 millions de dollars s'il est capable de faire voler à nouveau le Max en toute sécurité, rapporte le New York Times.

Il a aussi insisté sur l'importance d'investir pour le futur: «cela comprend la préparation de la première mission en équipage CST-100 Starliner, les premiers vols du 777X et du 737 MAX 10, la poursuite de la croissance de notre activité Global Services et la finalisation de notre partenariat Embraer ».

«C'est un moment crucial pour Boeing», ajoute Calhoun dans l'e-mail. «Nous avons du travail à faire pour défendre nos valeurs et nous appuyer sur nos forces. Je vois de la grandeur dans cette entreprise, mais je vois aussi des opportunités pour être meilleur. Bien meilleur».

Greg Smith occupe le poste de PDG par intérim depuis que la société a limogé Dennis Muilenburg de son poste le mois dernier pour sa gestion de la crise de Max.

«Grâce à une expérience approfondie de l'industrie et à une expérience éprouvée en matière de performances, Dave [Calhoun] est le bon leader pour guider Boeing à travers cette période difficile de nos 104 ans d'héritage», a déclaré Lawrence W. Kellner, président du conseil d'administration de Boeing. «Nous sommes convaincus que Dave fera avancer Boeing en mettant l'accent sur nos valeurs, notamment la sécurité, la qualité et l'intégrité.»

Le premier jour de travail de Calhoun commence quelques jours seulement après que la société ait publié des messages internes accablants aux enquêteurs du Congrès américain et aux médias, y compris Business Traveler Asia-Pacific. Dans l'une des communications, un employé a déclaré que l'avion avait été «conçu par des clowns», selon la BBC.

Calhoun a occupé divers postes de direction au sein de plusieurs grandes entreprises, notamment au sein du groupe Blackstone, de Nielsen Holdings et de GE, a déclaré Boeing. Au cours de son mandat de 26 ans chez GE, il a dirigé plusieurs unités commerciales, dont GE Transportation et GE Aircraft Engines. Il siège au conseil d'administration de Boeing depuis 2009 et a été président du 11 octobre au 22 décembre 2019.

Business Traveler Asia-Pacific a annoncé plus tôt ce mois-ci, via le New York Times, que Boeing avait découvert un nouveau défaut de conception potentiel avec son 737 Max qui pourrait entraîner un crash s'il n'était pas résolu.

Par ailleurs, Boeing a fait don de 1 million de dollars australiens (environ 689 millions de dollars américains) à son Boeing Charitable Trust pour les efforts de récupération et de secours associés aux feux de brousse australiens en cours. Plusieurs compagnies aériennes à travers le monde ont également donné de l'argent.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: