Partagez cet article :

Boeing vient de publier une mise à jour logicielle pour son B737 Max alors que l’avion a été impliqué dans les deux crashs récents d’Ethiopian Airlines et de Lion Air.

Sans surprise, la mise à jour concernant le Manoeuvring Characteristics Augmentation System (MACS° impliqué dans les accidents. Les boites noires ont montré que l’avion avait piqué plus de 20 fois avant de s’écraser peu après le décollage lors du crash de Lion Air. Cette mise à jour vise à désactiver le MCAS lorsque des données contradictoires sont enregistrées par les sondes.

La mise à jour de Boeing va également comprendre l’installation de systèmes d’alerte additionnels pour le MCAS sur tous les B737 MAX, des systèmes qui étaient auparavant optionnels pour les compagnies qui devaient les acheter en sus.

Ils visent à avertir les pilotes quant les sondes ont des données différents, contradictoires.

Les deux avions qui se sont écrasés n’étaient pas équipés de ces systèmes.

 

La FAA doit maintenant approuver les logiciels. On ne sait pas encore quand le B737 MAX sera réautorisé à voler.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut