Partagez cet article :
Un A321 d'Airbus

Airbus vient d'annoncer la baisse d'un tiers de la capacité de production de ses usines...

Après les compagnies aériennes c'est au tour des constructeurs d'être touchées par la crise.

Boeing a annoncé cette semaine la fermeture de son usine de Caroline du Sud qui s'ajoute à celles de la région de Seattle.

Airbus de son côté a fermé son usine d'Alabama aux Etats-Unis qui fabrique des A200 ainsi que ses usines allemandes. Et la compagnie étudie des mesures sociales pour ses salariés comme le chômage partiel qui n'ont pas encore été appliquées en France. Pour le moment Airbus n'a pas demandé d'aide d'Etat au contraire de Boeing.

Le constructeur européen vient d'annoncer une réduction de ses cadences de fabrication dans ses usines qui restent en fonctionnement.

Airbus ne fabriquera plus que 30 A320 par mois, 2 A330 et 6 A350 par mois.

« Cela représente une réduction d'un tiers rapport à l'avant coronaires.Avec ces cadences Airbus préserve son habilité à répondre à la demande client tout en protégeant sa possibilité de s'adapter alors que le marché global évolue». indique Airbus dans un communiqué.

Un retour à la normale n'est pas prévu avant 2021 voire 2022 au niveau du trafic passagers. La crise du transport aérien menacerait 25 millions d'emplois dans le monde dont 6 millions en Europe.

Beaucoup de spécialistes du secteur s'inquiètent de l'impact d'éventuelles annulations ou de décalages de commandes de la part des compagnies aériennes. D'ailleurs Airbus n'a livré que 36 avions en mars soit 55% de moins qu'en février 2020.

«Cela reflète le désir des clients de décaler les livraisons ainsi que d'autres facteurs liés au Covid-19» a précisé Airbus. Airbus a par ailleurs produit 60 avions qu'il n'a pas pu livrer à cause de la crise.

Des annulations de commandes à venir?

Certains vont plus loin et désirent annuler tout simplement des commandes.

Le principal actionnaire d'Easyjet souhaiterait que la compagnie anglaise annule une commande de 4,5 milliards d'euros auprès d'Airbus pour soutenir sa trésorerie.

Hors Easyjet est le plus important client d'Airbus en Europe pour la gamme A320.

Avolon, un important acteur du leasing, a annoncé de son côté le 3 avril l'annulation d'une commande d'avions de 75 B737 MAX et 4 A330neo ).

Les fournisseurs vont souffrir également

Alors que cette crise dans l'aérien pourrait durer plus longtemps que prévu alors que les voyageurs vont mettre du temps à reprendre massivement l'avion la crise pourrait conduire à une consolidation des nombreux fournisseurs des constructeurs aériens qui sont plus fragiles que Boeing ou Airbus.

Le marché du long-courrier plus touché?

Par ailleurs la crise pourrait être plus grave dans le domaine du long-courrier du fait de la réticence possible des personnes à voyager loin de leur pays en ces temps d'épidémie, du moins à court-terme.

Les très gros porteurs risquent de souffrir comme le B77X de Boeing, le B787 ou l'A350, l'A340 et l'A330neo d'Airbus dont de nombreuses commandes ont été passée par AirAsiaX qui souffre.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: