Partagez cet article :
Des avions d'Emirates à Dubai

Emirates va suspendre la plupart de ses vols transport de passagers à partir du 25 mars 2020.

La compagnie aérienne assurera encore quelques vols de passagers vers le Royaume-Uni, la Suisse, Hong Kong, la Thaïlande, la Malaisie, les Philippines, le Japon, Singapour, l'Australie, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, les États-Unis et le Canada.

Emirates avait précédemment prévu de suspendre toutes ses opérations, et a envoyé un communiqué confirmant cela, mais «elle a reçu des demandes des gouvernements et des clients pour soutenir le rapatriement des voyageurs», et elle a changé d'avis et à la place elle «continuera à exploiter des vols passagers et fret vers quelques pays jusqu'à nouvel ordre, tant que les frontières restent ouvertes et qu'il y a une demande. »

La compagnie aérienne affirme que «la situation évoluera» et conseille aux passagers de consulter son site Internet emirates.com

La compagnie aérienne est dans une situation difficile, car non seulement elle doit prendre en compte la sécurité des passagers et de ses employés, mais aussi la possibilité qu'en maintenant des vols passagers, elle peut permettre par inadvertance au virus Corvid-19 de se déplacer entre les pays.

Emirates déclare qu'elle «vise à maintenir les vols de passagers aussi longtemps que possible pour aider les voyageurs à rentrer chez eux face à un nombre croissant d'interdictions de voyager, de restrictions et de fermetures des frontières de nombreux pays à travers le monde»

En ce qui concerne le fret, Emirates va continuer «à maintenir des liaisons vitales de fret aérien international pour les économies et les communautés, déployant sa flotte de cargos B777 pour le transport de marchandises essentielles, y compris des fournitures médicales à travers le monde.»
Le Cheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, président-directeur général d'Emirates Group a déclaré: «le monde est littéralement entré en quarantaine en raison de l'épidémie de COVID-19. Il s'agit d'une situation de crise sans précédent en termes d'ampleur et d'échelle : géographiquement, mais aussi d'un point de vue sanitaire, social et économique. Jusqu'en janvier 2020, le groupe Emirates s'en sortait bien par rapport à nos objectifs de l'exercice en cours. Mais leCOVID-19 a mis tout cela à l'arrêt soudainement et douloureusement au cours des 6 dernières semaines. En tant que compagnie aérienne avec un réseau mondial, nous nous trouvons dans une situation où nous ne pouvons pas exploiter de manière viable les vols de passagers tant que les pays ne rouvrent leurs frontières et que la confiance des voyageurs revienne. D'ici mercredi 25 mars, même si nous continuerons à exploiter des vols de fret, Emirates aura temporairement suspendu la plupart de ses vol passagers. Nous continuons de surveiller la situation de près et dès que les choses le permettront, nous rétablirons nos services. »

Emirates réduit ses coûts

La compagnie aérienne a introduit plusieurs mesures pour protéger «les clients, les employés et les communautés»

«L'entreprise a fortement découragé ses employés d'effectuer des déplacements non essentiels, mis en œuvre des politiques de travail à domicile pour tous les employés lorsque cela était possible sur le plan opérationnel, a amélioré les protocoles de nettoyage et de désinfection dans ses installations, introduit un contrôle de la température à ses principaux points d'entrée dans les bureaux et lancé des campagnes de sensibilisation internes sur les pratiques d'hygiène et de santé des mains pour réduire le risque de COVID-19.

Au cours des dernières semaines, la compagnie aérienne a également mis en place des mesures de nettoyage et de désinfection améliorées sur tous ses avions au départ de Dubaï par mesure de précaution, et a travaillé en étroite collaboration avec les aéroports pour mettre en œuvre des mesures de contrôle, comme l'exigent les autorités locales.

Les employés de première ligne tels que les équipes et les équipes aéroportuaires ont également reçu un soutien pour rester en sécurité pendant leur service, notamment en ayant des désinfectants pour les mains et des masques si nécessaire.

Plus généralement, la compagnie aérienne déclare avoir mis en place des mesures de réduction des coûts, notamment:

Report ou annulation de dépenses discrétionnaires,
Gel de tous les travaux de recrutement et de conseil non essentiels,
Travail avec les fournisseurs pour trouver des économies,
Encouragement des employés à prendre des congés payés ou non payés en raison de la capacité de vol réduite,
Réduction temporaire du salaire de base pour la majorité des employés du groupe Emirates pendant trois mois, allant de 25% à 50%.

Les employés continueront de recevoir leurs autres indemnités pendant cette période. Les employés subalternes seront exemptés de la réduction du salaire de base
Les présidents d'Emirates et de dnata, Sir Tim Clark et Gary Chapman, bénéficieront d'une réduction de salaire de base de 100% pendant trois mois

À propos de la décision de réduire le salaire de base des employés d'Emirates, Sheikh Ahmed a déclaré: «plutôt que de demander aux employés de quitter l'entreprise, nous avons choisi de mettre en œuvre une réduction temporaire du salaire de base, car nous voulons protéger notre main-d'œuvre et garder nos talents et compétences autant que possible. Nous voulons éviter de supprimer des emplois. Lorsque la demande reprendra, nous voulons également pouvoir accélérer et reprendre rapidement les vols pour nos clients. »

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOTRE MAGAZINE EN FAISANT UN DON : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: