Partagez cet article :

Selon le président d'Emirates avec la crise, les compagnies aériennes ne vont plus avoir besoin de très gros-porteurs comme l'A380...

L'arrêt de mort était déjà signé par Airbus pour l'A380 alors que le constructeur doit cesser sa production en 2021 mais le président d'Emirates pourrait même encore accélérer les choses avec les A380 qui sont encore opérés dans sa flotte.

« L'A380 est fini » a déclaré Tim Clark dans une interview au quotidien des Emirats The National.

Selon lui l'avenir est désormais aux bi-réacteurs de nouvelle génération comme l'A350 ou le B787 pour les vols long-courriers alors que le marché devrait être de 20 à 30% inférieur à ce que l'on a connu avant l'épidémie de Covid-19.

Actuellement les 115 A380 de la flotte d'Emirates sont à terre.

Lufthansa a récemment annoncé qu'elle allait retirer 6 A380 de sa flotte.

De son côté Air France va avancer à 2022 le retrait de ses 9 A380.

Les gros-porteurs n'ont plus la côte

Hormis l'A380 d'autres gros-porteurs ne sont plus tendances comme le B747 ou même l'A340.

Lufthansa a annoncé il y a quelques jours qu'elle allait retirer de sa flotte tous ses A340-600.

Virgin Atlantic, qui exploite de nombreux A340-600, a également retiré ses trois derniers appareils le mois dernier.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: