Partagez cet article :

Le transporteur à bas prix Norwegian a prolongé son intention d'annuler des vols et de licencier temporairement du personnel, face à «la demande stagnante et les restrictions de voyage imposées par les autorités du monde entier».

Vendredi, la compagnie aérienne norvégienne avait annoncé son intention de mettre à la terre 40% de sa flotte long-courrier et de licencier 50% de ses employés.

Mais l'escalade de la situation est telle qu'au cours des quatre jours qui ont suivi, le président Trump a ajouté le Royaume-Uni et l'Irlande à l'interdiction de voyager aux États-Unis, et plusieurs pays européens ont fermé leurs frontières.

Norwegian est un important transporteur sur les liaisons transatlantiques depuis l'aéroport de Londres Gatwick, mais les nouvelles restrictions américaines ont effectivement réduit ces opérations, et le transporteur affirme maintenant qu'il devra annuler 85% des vols et licencier temporairement 90% de son personnel.

Tous les vols intercontinentaux ont été annulés, à l'exception des services entre la Scandinavie et la Thaïlande qui fonctionneront jusqu'à fin mars.

À partir du 21 mars, Norwegian sera réduit à exploiter un planning réduit et limité à des vols en Norvège et entre les capitales nordiques, ainsi que quelques vols européens.

Une liste duce planning  calendrier révisé peut être consultée ci-dessous.

Commentant la nouvelle Jacob Schram, le PDG de Norwegian a déclaré:«ce à quoi notre industrie est actuellement confrontée est sans précédent et critique alors que nous approchons d'un scénario où la plupart de nos avions seront temporairement immobilisés. Plusieurs gouvernements européens ont déjà déclaré qu'ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour que leurs compagnies aériennes puissent continuer à voler lorsque la société redeviendra normale. Nous apprécions que les autorités norvégiennes aient communiqué qu’elles mettront en œuvre toutes les mesures nécessaires pour protéger l’aviation en Norvège, garantissant ainsi des infrastructures et des emplois cruciaux. Nous comprenons que cette situation extraordinaire est stressante pour nos clients, mais je tiens à assurer à tous que nous travaillons 24 heures sur 24 pour veiller à ce que tout le monde soit pris en charge de la meilleure façon possible en ce moment. C'est en effet le cœur lourd que nous devons licencier temporairement plus de 7 300 de nos collègues, mais nous n'avons malheureusement pas le choix. Cependant, je tiens à souligner que cela est temporaire, car lorsque le monde redeviendra normal, mon objectif est de garder autant de nos collègues dévoués que possible».

Au cours des derniers jours, de grands groupes de compagnies aériennes, dont IAG et Air France KLM, ont annoncé des réductions massives de leurs horaires au cours des prochains mois, tandis que d'autres, comme SAS, ont averti qu'ils devraient licencier temporairement 90% de leur personnel. Virgin Atlantic va mettre à terre jusqu'à 85% de sa flotte.

CAPA, a averti que la plupart des compagnies aériennes mondiales vont devoir faire face à la faillite dans un délai de deux mois, les transporteurs s'efforçant d'ajuster les horaires à la lumière des restrictions de voyage et de la chute de la demande causée par la pandémie de coronavirus.

Détails du nouvuea programme de vols de Norwegian débutant le 25 mars :

Norvège

  • Oslo -Bergen/Stavanger/Trondheim: 4 daily departures
  • Oslo – Ålesund/Bodø/Evenes/Tromsø: 2 daily departures
  • Oslo -Alta/Kirkenes: 1 daily departure
  • OSL – Haugesund/Kristiansand/Molde: 1 daily departure
  • Oslo – Svalbard: 3 weekly depatures
  • Oslo -Stockholm/Copenhagen: 2 daily departures
  • Oslo – Helsinki: 4 weekly departures
  • Stavanger – Bergen: 1 daily departure
  • Bergen – Trondheim: 1 daily departure

Suède

  • Stockholm – Kiruna: 4 weekly departure
  • Stockholm – Luleå/Umeå: 2 weekly departures
  • Stockholm – Helsinki: 2 daily departures
  • Stockholm – Copenhagen: 2 daily departures
  • Stockholm – Oslo: 2 daily departures

Finlande

  • Helsinki – Kittilä: 6 weekly departures
  • Helsinki – Oulu: 1 daily departure
  • Helsinki – Rovaniemi: 1 daily departure
  • Helsinki – Oslo: 4 weekly departures

Denmark

  • Copenhague – Oslo: 2 daily departures

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: