Partagez cet article :

Easyjet vient de recevoir un prêt garanti du gouvernement anglais…

Easyjet a confirmé avoir reçu un prêt de 600 millions de Livres du Trésor et de la Banque d'Angleterre dans le cadre du fonds d'urgence Coronavirus. Ce fonds permet aux entreprises d'emprunter à des taux d'intérêt d'avant l'épidémie.

Ce prêt n'a pas de contrepartie particulière hormis celui d'être remboursé. Easyjet avait indiqué que sans aide elle n'aurat plus de trésorerie en août 2020.

La compagnie a par ailleurs puisé 407 millions de Livres d'un crédit revolving et dispose en tout ainsi de réserves en cash estimées à 2,3 milliards.

La compagnie britannique fait par ailleurs l'objet d'une vive polémique en interne.

Stelios Haji-Ioannou souhaite annuler 4,5 milliards de commandes à Airbus

Stelios Haji-Ioannou, le fondateur d'Easyjet et son plus grand actionnaire souhaite que des commandes d'une valeur de 4,5 milliards de Livres soient annulées auprès d'Airbus.

Il faut savoir que cela serait un coup dur pour Airbus alors qu'Easyjet est le plus important client de la famille A320 d'Airbus en Europe, Ryanair se fournissant exclusivement auprès de Boeing.

Business Traveler France a pu prendre connaissance du communiqué envoyé par Stelios Haji-Ioannou.

Il estime que l'annulation du contrat est le seul moyen de préserver de la valeur pour les actionnaires et les détenteurs d'obligations de la compagnie alors que la capitalisation atteint 2 milliards de Livres mais que la valeur des actifs avoisine 3 milliards.

Sans l'annulation du contrat il estime que la compagnie n'aurait plus d'argent d'ici août 2020. Cette estimation est basée sur le fait que la flotte d'Easyjet reprendrait ses vols en juin enamourant 1,5 milliards de profits pendant les mois d'été ce qu'il estime être «des rêves».

Il estime qu'à la fin du confinement Easyjet sera plus en «mode start-up à essayer de trouver des routes profitables». «Combien de Britanniques voudront voyager en Espagne ou en Italie à la fin du confinement? Pas beaucoup»estime-t-il. Il critique ainsi l'étude du Crédit Suisse qui indique que la compagnie pourrait faire voler à nouveau l'ensemble de sa flotte en octobre 2020 avec plus de porfits en 2021 qu'en 2019. Pour lui cette étude ne vise «qu'à couvrir auprès de la direction les contrats avec Airbus et de convaincre de nouveaux investisseurs naïfs d'ajouter des liquidités dans Easyjet pour payer Airbus».

Easyjet a mis à terre l'ensemble de sa flotte fin mars.Easyjet a mis à terre l'ensemble de sa flotte fin mars.

Ajout du 10 avril en complément de l'article : on vient d'apprendre qu'Easyjet a trouvé un compromis avec Airbus pour le décalage de la livraisons d'avions dans les prochaines années, voir Easyjet scelle un accord avec Airbus pour ses livraisons.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: