Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Finnair comme les compagnies américaines Norwegian ou Sas, Easyjet vient de supprimer l'obligation du port du masque à bord de ses vols...

Hier un juge de l'état Républicain de Floride a fait supprimer le port du masque dans les transports imposés par l'administration Biden. Finnair a décidé de suivre cet exemple comme de nombreuses compagnies anglaises, SAS et Norwegian.

De nombreux pays suppriment les restrictions liées au Covid-19 en raison de l'augmentation de la couverture vaccinale et de la forme bénigne des récentes variantes du virus. Dans cette optique, Finnair lève désormais l'obligation de porter un masque facial à bord de tous les vols.

A partir du 25 avril, les clients et l'équipage ne seront plus tenus de porter un masque facial à bord des vols Finnair, sauf si cela est spécifiquement requis par les autorités du pays de destination ou d'origine.

Ceux qui souhaitent continuer à porter un masque lors de leurs déplacements sont naturellement les bienvenus. « L'avion est considéré comme un environnement à faible risque de transmission du coronavirus, grâce à la climatisation efficace et à d'autres facteurs réduisant le risque de transmission. Cependant, si vous souhaitez bénéficier d'une protection supplémentaire pour des raisons personnelles, vous pouvez toujours porter un masque FFP2 ou FFP3, qui offrent tous deux une excellente protection contre les virus, même si les autres à bord ne portent pas de masque », déclare Kimmo Ketola, directeur médical chez Finnair.

De nombreux pays exigent toujours que des masques soient portés à bord des vols à destination et en provenance de la destination. Sur ces vols, l'équipage et les clients sont tenus de porter un masque facial tout au long du vol. Les clients peuvent consulter la liste des pays nécessitant des masques à bord sur la page des mises à jour de voyage Finnair.com ou consulter les pages Web des autorités locales pour plus de détails. Les masques ne sont pas, par exemple, obligatoires sur les vols intérieurs et sur les vols à destination et en provenance de la Scandinavie, tandis que sur les vols à destination et en provenance de l'Asie et de nombreuses destinations européennes, les masques sont toujours obligatoires.

La France reste à ce jour l'un des pays les plus restrictifs d'Europe tant au niveau des restrictions de voyage pour les non vaccinés (ce qui ne rime à rien sanitairement parlant, les vaccins protégeant très peu des infections avec les nouveaux variants), qu'au niveau du port du masque dans les transports exigés dans les trains et les avions. La politique de parti unique sans opposition conduit au fait qu'il n'y ait aucun débat à ce sujet dans l'opinion. Quelle différence avec le Royaume-Uni qui a fait le Brexit et où les masques ne sont plus obligatoires en vol depuis longtemps: British Airways, TUI, Jet2, Easyjet, Virgin Atlantic n'obligent plus à porter un masque à bord. la France est tristement devenue l'un des pays les plus rétrogrades d'Europe.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut