Partagez cet article :

Hong Kong Airlines devrait recevoir une bouée de sauvetage financière qui va lui permettre de payer les salaires du personnel cette semaine et de «reprendre progressivement le cours normal» de ses vols». La compagnie aérienne n'ait pas révélé la source ou le montant des fonds.

«Toutes nos parties prenantes, y compris les actionnaires et la direction, attachent une grande importance à cette question. À la suite de consultations urgentes, un plan initial d’injection de fonds a été élaboré. Le salaire restant à payer au personnel sera versé le 5 décembre 2019 et nos services reprendront progressivement leur cours normal dès que les fonds seront disponibles », a déclaré la compagnie aérienne dans un communiqué.

Plus tôt cette semaine, la compagnie aérienne a voulu rassurer les passagers en affirmant qu'elle fonctionnait toujours comme d'habitude et qu'elle s'engageait à faire voyager ses clients à destination en toute sécurité. Cette décision a été prise après que l’ATLA (autorité des licences de transport aérien) de Hong Kong a annoncé lundi que la compagnie aérienne avait jusqu’à samedi pour améliorer sa situation financière, sinon elle risquait de perdre sa licence.

Toujours lundi, la société mère d’Hong Kong Airlines, HNA Group, a obtenu un prêt de quatre milliards de yuans (568 millions de dollars) auprès de huit banques chinoises, chacune apportant 500 millions de yuans (71 millions de dollars), selon un document déposé à la bourse de Shanghai.

Le dépôt indique que l’argent peut être utilisé pour le carburant, les fournitures et le matériel nécessaire aux opération des vions, les redevances de décollage et d’atterrissage, les salaires du personnel et les frais de location d’aéronefs.

Hong Kong Airlines n'a pas indiqué dans sa déclaration si son plan d'injection de fonds impliquait des fonds provenant de ce prêt et un porte-parole n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. Selon le dossier déposé en bourse, les fonds peuvent être utilisés par n’importe quelle compagnie aérienne affiliée à HNA Group.

David Yu, professeur de finance à l'Université de New York à Shanghai et président de China Aviation Valuation Advisors, a déclaré que l’utilité de l'injection de fonds dépendra de son importance.

«Si elle est plus petite, elle sera considérée plus comme une mesure à court terme qu'une solution à long terme. Nous ne connaissons pas le montant exact de l’injection de capital, mais c’est bien sûr un signe positif dans la mesure où, au minimum, cela couvre l’encours du des employés. Nous attendons de voir s'il s'agit d'une injection de capital suffisante pour répondre aux préoccupations liées aux exigences de financement d'ATLA», a-t-il déclaré.

www.hongkongairlines.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: