Partagez cet article :
les compagnies aériennes du groupe IAG

International Airlines Group vient d'annoncer une perte de 2,2 milliards d'euros au deuxième trimestre. L'épidémie de Covid-19 continue de peser lourdement sur les finances du groupe.

Ce chiffre comprend des éléments exceptionnels liés à la mise à terre anticipée des Boeing 747 de British Airways et des Airbus A340 d’Iberia.

La société mère de BA a confirmé son intention d’aller de l’avant avec une proposition d’augmentation de capital d’un montant maximal de 2,75 milliards d’euros, son principal actionnaire Qatar Airways soutenant cette initiative et s'apprêtant à participer à l'opération au prorata du pourcentage de capital qu'il détient. Le transporteur du Golfe détient actuellement un peu plus de 25 pour cent d'IAG.

Annonçant les résultats, le PDG sortant du groupe Willie Walsh a déclaré:

«Toutes les compagnies aériennes IAG ont subi des pertes substantielles. En raison des restrictions gouvernementales sur les voyages, le trafic passagers du deuxième trimestre a chuté de 98,4 pour cent suite à une réduction de capacité de 95,3 pour cent au cours du trimestre. Nous avons des preuves que la demande se rétablit lorsque les restrictions gouvernementales sont levées. Nos compagnies aériennes ont mis en place des mesures pour rassurer davantage les clients et employés à bord et à l'aéroport. Nous continuons de penser qu'il faudra attendre au moins 2023 pour que la demande de passagers revienne aux niveaux de 2019. Chaque compagnie aérienne a pris des mesures pour ajuster ses activités et réduire sa base de coûts afin de refléter la demande prévue sur ses marchés, non seulement pour traverser cette crise, mais pour s'assurer qu'elle reste compétitive dans un secteur structurellement changé. IAG continue de prendre des mesures pour renforcer son bilan et ses liquidités, notamment en réduisant de plus de la moitié ses coûts d'exploitation et en réduisant considérablement ses dépenses en capital. A fin juin, la liquidité s'élevait à 8,1 milliards d'euros. Sur la base de notre scénario actuel de planification de la capacité, nous atteindrions le seuil de rentabilité en termes de flux de trésorerie nets provenant des activités opérationnelles au cours du quatrième trimestre 2020. Sous réserve de l’approbation des actionnaires lors de notre assemblée générale du 8 septembre, IAG entreprendra une augmentation de capital d’un montant maximal de 2,75 milliards d’euros, ce qui renforcera la résilience, le bilan et la position de liquidité du Groupe. Nous sommes ravis que notre principal actionnaire, Qatar Airways, se soit déjà engagé à soutenir la levée de fonds proposée. Cela permettra à IAG de continuer à réaliser ses objectifs stratégiques et de capitaliser sur sa position de leader sur le marché et sur les futures opportunités de croissance et de consolidation.»

Le groupe a déclaré que son scénario actuel de planification de la capacité prévoyait une augmentation jusqu'à la fin de 2020: elle restera toujours en baisse de 74% au troisième trimestre et de 46% au quatrième trimestre, par rapport à 2019.

IAG a également confirmé qu'une discussion active est en cours avec Globalia «concernant un changement potentiel concernant l'acquisition d'Air Europa, en tenant compte de l'impact de la pandémie COVID-19».

Avant l'épidémie deCovid-19, le groupe avait annoncé son intention d’acquérir le deuxième transporteur espagnol pour 1 milliard d’euros.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: