Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Les syndicats d’Air France sont révoltés de cette nouvelle exigence envers la compagnie nationale…

L’Union Européenne a demandé au groupe Air France-KLM de céder 24 slots à Orly ainsi que des slots à Amsterdam en échange d'une éventuelle recapitalisation par l'Etat concernant le prêt de 4 milliards offerts à la compagnie l'an passé.

Le Ministre des Finances néerlandais a déclaré mercredi dernier que des concessions en terme de slots à l’aéroport d’Amsterdam Schiphol semblaient inévitable.

Une demande difficilement compréhensible alors que qu'Air France-KLM lutte pour sa survie et qui tendrait à renforcer la présence des compagnies low-costs à Orly.

Le SNPL a accusé l’Union Européenne de « détruire les effort d’Air France et de ses employés ».

Ces derniers mois Lufthansa a du céder 24 slots à Francfort et 24 slots à Munich à ses concurrents en échange d’une aide de 9 milliards d’euros de l'Etat allemand.

Les compagnies aériennes contraintes d'effectuer des vols pour conserver leurs slots...

Un autre problème se pose aux compagnies aériennes européennes.

Selon les règles de l’Union Européenne, les compagnies aériennes doivent opérer au mins 80% de leurs vols au risque de les perdre et qu’ils soient donnés à leurs concurrents. Une règle purement bureaucratique qui n’a pas été revue et changée malgré la crise du Coronavirus.

Ainsi le journal anglais l’Independent rapporte que Lufthansa pourrait devoir vendre des vols à 9 euros juste pour conserver ses slots.

Une situation absurde car : cela coûte de l’argent à Lufthansa et aux contribuables allemands et des vols sont opérés presque sans passager au détriment de l’environnement.

Au début de la pandémie l’an passé les compagnies aériennes ont du opérer des vols à vide juste pour conserver ces slots.

L’UE a cependant changé les règles pour permettre aux compagnies aériennes d’opérer moins de vols et de conserver leurs slots. Mais on a appris fin 2020 que l’UE prévoyait de réintroduire cette règle avec un seuil de 40% de vols obligatoires d’ici le printemps 2021 avec un retour à la normale cet été.

Un calendrier qui parait bien trop rapide alors que la situation actuelle en terme de restrictions est presque pire que l’an passé.

On ne comprend pas comment l’UE ne peut pas s’adapter à l’époque de la pandémie et changer les règles du jeu. L’Union Européenne se transforme progressivement en une sorte d’Union Soviétique empêtrée dans la bureaucratie…

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: