Partagez cet article :
La SNCF veut faire de ses marques OUI… le fer de lance de sa croissance dans les prochaines années…

ouigo sncf

D'ici quelques années, la SNCF ne sera sans doute plus vue uniquement comme une compagnie ferroviaire.

Elle opère aujourd'hui des trains, des TGV classiques mais aussi des TGV low-costs Ouigo, des autobus OuiBus et propose même des services de covoiturage concurrents de Blablacar avec ses marques Ouicar, iDVROOM, Zipcar...

Ces offres sous les marques Oui… ne représentent aujourd'hui que 5% du chiffre d'affaires du groupe.

Mais la direction a pour objectif qu'elles représentent 20% du chiffre d'affaires d'ici 5 ans, soit un poids multiplié par 5 au sein du groupe.  

Ouibus: nouvelles lignes saisonières vers les stations de ski

La tâche ne sera cependant pas facile alors que certaines région s'inquiètent de la concurrence entre les trains régionaux TER et les Ouibus.

Ces derniers sont en effet moins chers à exploiter et pourraient donc signifier l'abandon de certaines liaisons ferroviaires ce que noe la SNCF. Cette inquiétude est cependant relayée par certains élus qui mettent en avant le fait que les tarifs Ouibus sont parfois moins chers que ceux des trains régionaux.

La SNCF poursuit cependant sa stratégie de croissance dans ce domaine pour faie à la concurrence initiée par la Loi Macron : elle va ainsi proposer des liaisons saisonnières en Ouibus vers une vingtaine de stations de ski des Pyrénées et des Alpes à partir du 16 décembre 2016 depuis Paris, Lyon ou Lille.

Cet été elle avait proposé des liaisons éphémères vers plusieurs stations balnéaires, ce qui lui a réussi : Ouibus a assuré avoir transporté plus de 60000 passagers rien que cet été.

Ouibus a par ailleurs étoffé son réseau avec 5 nouvelles destinations depuis septembre : Montbéliard, Chalon-sur-Saône, Saint-Etienne, Béziers et Angoulême.

ouibus reseau

Ouigo : 7% du trafic TGV aujourd'hui, mais beaucoup plus demain...

L'offre de TGV low-costs Ouigo, poursuit elle aussi son développement à marche forcée : la SNCF en a particulièrement besoin pour faire face au développement du covoiturage et des liaisons par autobus

Ouigo ne représente aujourd'hui que 7% du trafic TGV mais beaucoup plus déjà sur certaines liaisons comme Paris-Marseille (15%).

Cette offre devrait représenter 6 millions de passagers en 2016 contre 3,5 millions en 2015.

2017 devrait d'ailleurs être une année record pour Ouigo avec le lancement de nouvelles lignes vers Strasbourg et Bordeaux (au départ de Massy) avec des billets à partir de 10 euros pour des réservations 6 mois à l'avance (Ouigo a lancé en 2016 des liaisons vers Tourcoing, la Haute Picardie, Rennes et Nantes).

ouigo nouvelles destinations

Nouvelle offre de covoiturage dynamique via L'application Pop & Vroom

Enfin en s'emparant d'une part du capital de Ouicar en 2015, la SNCF vise à devenir l'un des leaders du secteur de l'autopartage à l'image de BlaBlacar qui a développé le secteur du covoiturage.

Ouicar est une société qui propose des offres de location de voiture entre particulier : elle vise un parc 100000 locations de voitures entre particuliers d'ici 2018.

La SNCF propose également l'offre d'autopartage Zipcar au départ des grands gares depuis 2015 et iDVROOM, une offre de covoiturage courte distance.

La SNCF teste d'ailleurs actuellement un nouveau service iDVROOMde mise en relation dynamique via l'application Pop & Vroom.

Elle permet sur différents points desservis par l'autoroute A43 de connaitre en temps réel les passagers et conducteurs se rendant aux points de rencontre.

Si le test est concluant, la SNCF promet d'offrir ce service sur d'autres liaisons.

Le service fonctionne ainsi : le conducteur propose un trajet, au départ/à l’arrivée de l’un des points de rendez-vous de la ligne de covoiturage et le passager reçoit de propositions de trajets et n'a plus qu'à réserver et à se rendre au point de rencontre.

« Pop&Vroom est une innovation dans le covoiturage quotidien. Cette expérimentation, faite sur un axe autoroutier, proposera un service qui fonctionne comme un transport en commun via une ligne comprenant des points d’arrêt définis. Cette collaboration avec notre partenaire AREA, filiale du groupe APRR, quatrième groupe autoroutier d'Europe, marque notre volonté de proposer un service de covoiturage dynamique et facilitateur des déplacements du quotidien » a déclaré Frédérique Ville, directrice générale d’iDVROOM.

En résumé, face aux évolutions technologiques, la SNCF s'adapte plutôt bien alors que le marché des transports intérieurs n'a jamais été aussi concurrentiel en France…

Plus d'informations :

https://www.ouicar.fr/

https://www.idvroom.com/

http://www.zipcar.fr

http://www.ouibus.com/

http://www.ouigo.com/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut