Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

 Les deux dirigeants du groupe chinois HNA ont été arrêtés par la police cette semaine. L'Etat chinois les suspecte d'activités délictueuses...

Le groupe chinois HNA a acheté de nombreuses sociétés au cours de ces dernières années en prenant des participations dans les groupes hôteliers Hilton, NH Hotels, Carlson, une partie de Pierre & Vacances, Ingram Micro, la Deutsche Bank, les traiteurs/ les manutentionnaires aériens Gategroup, Servair, Swissport, dans la compagnie aérienne Aigle Azur et le groupe brésilien Azul qui détient TAP Portugal.

Ces achats ont attiré l'attention des autorités chinoises alors que la société a du céder la plupart de ses actifs en 2019. Fin juin 2019 ses dettes avaient atteint la somme astronomique de 110 milliards de dollars.

Le gouvernement de la province de Hainan avait pris le contrôle de l'entreprise submergée par les dettes en février 2020.

En janvier dernier les créditeurs chinois ont lancé une procédure de banqueroute envers la compagnie et on vient d'apprendre que des fonds auraient été mal utilisés. Dans un communiqué publié à la bourse de Shanghai, le Holding Hainan Airlines a déclaré qu'une enquête interne révélait que « des milliards de dollars avaient été utilisés pour des motifs étrangers à l'activité de l'entreprise ».

Pour ajouter à ce véritable polar, l'un des co-fondateurs du groupe, Wang Jian avait été retrouvé mort en France à Bonnieux en 2018 : la raison en aurait été une chute.

Désormais le président du Conseil, Chen Feng et le PDG sont aux mains de la police pour s'expliquer sur de possibles activités délictueuses.

C'est bien dommage car la compagnie aérienne chinoise HNA a acquis une solide réputation en terme de services étant classée 5 étoiles par Skytrax.

Le gouvernement chinois a renforcé ses derniers mois son contrôle sur les grandes entreprises privées du pays, notamment les entreprise technologiques alors que de nouvelles règles anti monopoles ont été mises en place fin 2020.

Le gouvernement chinois veut éviter l'écosystème qui se profile aux Etats-Unis avec quelques milliardaires qui pourraient devenir plus riches et plus puissants que le pays. Une enquête a été ouverte contre Alibaba le site d'ecommerce pour abus de position dominante en décembre 2020 et en janvier 2021 l'introduction en bourse de son groupe baptisé Ant a été suspendue.

L'objectif du gouvernement chinois est de redonner du pouvoir d'achat au peuple chinois en partageant mieux les bénéfices des nouvelles technologies.

«  C'est un rappel brutal au secteur privé chinois, aux grandes entreprises populaires et aux dirigeants que vous ne pouvez jamais être plus important que le Parti communiste », a déclaré Jude Blanchette, un chercheur chinois au Center for Strategic and International Studies à Washington cité par le New York Times en Chine. Il ajoute: « les restrictions imposées aux grandes entreprises ne relèvent pas de la planification centrale, mais elles visent à surveiller le comportement des entreprises pour s'assurer qu'elles évoluent dans la bonne direction ».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !