Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Les États-Unis ont abandonné leur projet visant à autoriser les appels téléphoniques mobiles en vol, la Federal Communications Commission maintenant une interdiction d'utilisation du téléphone mobile pendant les vols.

Les espoirs se sont estompés pour les voyageurs toujours connectés alors que la Commission Fédérale des Communications a annoncé qu'elle mettrait fin à la procédure réglementaire pour les services mobiles à bord des avions. Le projet prévoyait d'autoriser les appels téléphoniques mobiles et l'échange de données en vol.

Invoquant une forte opposition de la part des pilotes de ligne et des agents de bord, qui ont fait valoir qu'il y avait des implications importantes pour la sécurité et la sécurité nationale, la FCC a déclaré dans un rapport qu'elle ne pouvait «déterminer aucune solution raisonnable qui établirait un équilibre approprié d'intérêts concurrents».

Proposé pour la première fois par la FCC en 2013, l'utilisation du téléphone en vol a fait l'objet d'un débat intense. Tom Wheeler, président de la FCC à l'époque, a déclaré qu'il n'y avait «aucune raison technique d'interdire le fonctionnement de cette technologie».

Peu de temps après l'entrée en fonction de l'administration Trump, le président actuel Ajit Pai a exprimé son opposition à la proposition de la commission.

Les opinions des voyageurs sont également partagées malgré les avantages potentiels pour les entreprises.

Dans une enquête menée en 2018 auprès de 8000 voyageurs, la majorité des répondants de pays tels que la France, l'Allemagne, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis, se sont opposés à l'autorisation d'utiliser le téléphone mobile pendant les vols, selon Bloomberg, faisant référence à la société d'études de marché Nielsen. Pas moins de 89% des Américains se sont déclarés opposés, invoquant des nuisances et des perturbations potentielles.

En revanche, 73 pour cent des voyageurs indiens et 70 pour cent des voyageurs chinois aimeraient avoir la possibilité d'effectuer des appels en vol. La moyenne mondiale en faveur de la possibilité de téléphoner en avion est de 51%, a rapporté Travel Agent Central.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Voulez-vous que les restaurants rouvrent le 20/01?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: