Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Des avions de Lufthansa

Lufthansa a fait un pas de plus vers l'obtention d'un renflouement de l'État de 9 milliards d'euros. Son conseil d'administration a accepté les conditions révisées concernant la cession de créneaux horaires dans ses hubs de Francfort et de Munich: une exigence de l'UE pour recevoir l'aide d'Etat...

La semaine dernière, le transporteur a annoncé qu’il avait accepté un Fonds de stabilisation économique (FSM) de la République fédérale d’Allemagne, mais le conseil de surveillance de Lufthansa a par la suite retardé l’acceptation du paquet.

Il a été largement rapporté dans la presse que le conseil d'administration avait refusé à la demande de la Commission européenne que Lufthansa abandonne 72 paires de slots à Francfort et Munich dans le cadre de l'accord.

Ces conditions ont maintenant été révisées, le transporteur «étant obligé de transférer à un concurrent chacun aux aéroports de Francfort et de Munich jusqu'à 24 droits de décollage et d'atterrissage (créneaux horaires), soit trois droits de décollage et trois droits d'atterrissage par avion et par jour, pour le stationnement de quatre avions au maximum ».

Pendant les 18 premiers mois de l'accord, les créneaux ne seront disponibles que pour les nouveaux concurrents dans les aéroports : si aucune de ces compagnies aériennes ne choisit ces options, elles seront mises à la disposition des opérateurs existants à Francfort et Munich.

Les créneaux seront attribués par voie d'appel d'offres, et Lufthansa a ajouté que «les créneaux ne peuvent être repris que par un concurrent européen qui n'a lui-même reçu aucune recapitalisation d'État substantielle à la suite de la pandémie de corona».

Les conditions ci-dessus semblent exclure que Ryanair ou Easyjet utilisent les créneaux horaires. Ryanair opère des vols vers Francfort à partir de divers aéroports, dont Londres Stansted, tandis qu'Easyjet vole vers Munich à partir d'aéroports comme Londres Gatwick et Manchester.

Ce dernier a également récemment obtenu un prêt de 600 millions de livres sterling du Covid Corporate Financing Facility émis par HM Treasury et la Bank of England.

L’accord révisé doit encore être approuvé par le conseil de surveillance de Lufthansa. Suite à cela, Lufthansa convoquera ensuite une assemblée générale extraordinaire pour que les actionnaires votent l'octroi de cette aide.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS