Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :
Una vion du groupe Lufthansa

Comme Air France-KLM, Lufthansa lutte pour sa survie et négocie une aide auprès du gouvernement allemand. La compagnie ne souhaiterait pas que l'Etat impose ses conditions...

 Lufthansa négocie actuellement avec le gouvernement allemand un prêt de 9 milliards d'euros soit plus que l'aide octroyée par l'Etat français à Air France.

Mais Lufthansa ne souhaite pas donner des compensations en vertu de cette aide comme pour Air France.

L'Etat français a notamment imposé des contreparties à Air France qui pourrait l'obliger à réduire son réseau court-courrier au bénéfice de ses concurrents et à réduire son empreinte carbone, ce que nosu avons critiqué car Air France était plutôt bien gérée avant la crise (voir Air France : des compensations abusives?).

En contrepartie de l'aide, l'Etat allemand ne veut pas dicter son mode opérationnel comme pour Air France mais souhaiterait avoir une minorité de blocage au capital, deux sièges d'administrateur et des garanties pour les emplois.

Le CEO Carsten Spohr estime que ce sont de requêtes qui ne peuvent pas être reçues.

Dans une interview à Die Zeit, Cartsen Spohr a indiqué que si le gouvernement allemand souhaitait influencer la compagnie, c'est ce que ferons tous les autres gouvernements.Il n'est pas possible de diriger une compagnie aérienne ainsi. Une solution pour Lufthansa pourrait de se mettre en faillite sous la loi Schutzschirmverfahren similaire au chapitre 11 américain ce qui lui permettrait de se restructurer sans interférence de la part du gouvernement allemand mais aussi autrichien, suisse et belge car Lufthansa car Air France-KLM est un groupe international.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le reconfinement?

EN BREF

AGENDA

Du 01/9/2020 au 17/12/2020
Autumn in Barbagia, Sardaigne
Du 02/12/2020 au 05/12/2020
International Luxury Market, Cannes

SECURITE

Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères - Conseils aux Voyageurs
  • Belgique

    Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (01/12/2020) Le 11 mars, l'Organisation mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l'épidémie de coronavirus Covid-19 (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies). Une recrudescence du nombre de cas dans l'espace européen (États membres de l'Union européenne ainsi qu'Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) étant observable, il convient de rester (…)

  • Irlande

    Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (01/12/2020) Le 11 mars, l'Organisation mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l'épidémie de coronavirus Covid-19 (liste des pays concernés et chiffres sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies). Une recrudescence du nombre de cas dans l'espace européen (États membres de l'Union européenne ainsi qu'Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) étant observable, il (…)

  • Moldavie

    Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (01/12/2020) Le 11 mars, l'Organisation mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l'épidémie de coronavirus Covid-19 (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies). Accès au territoire moldave A compter du 1er octobre 2020, l'entrée sur le territoire moldave reste interdite aux ressortissants étrangers et aux apatrides provenant de pays classés en zone rouge (dont la France) selon la liste jointe qui (…)

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: