Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Norwegian a fourni plus de détails sur sa transformation en une compagnie aérienne court-courrier, suite à sa décision au début du mois d'abandonner toutes les routes long-courriers.

Norwegian a diffusé une présentation à l'intention des créanciers, dans laquelle elle déclare qu'elle envisage de devenir une « compagnie aérienne sans risque axée sur un réseau court-courrier renforcé en Europe ».

Norwegian a déclaré qu'elle viserait un « noyau rentable » de routes et de marchés « qui ont historiquement enregistré les meilleures performances », consolidant ainsi l'activité en «bastions nordiques».

La compagnie aérienne prévoit de réduire sa flotte à seulement 50 avions court-courriers opérationnels cet été, en supprimant environ 40 avions long-courriers et 50 avions court/moyen-courriers.

Ce nombre passera ensuite à 68 appareils d'ici 2022 : 40 basés en Norvège et 28 dans toute l'Europe.

Norwegian a déclaré que la majorité de ses itinéraires seront «nordiques», soit 15 à 20% de vols intérieurs et 80 à 85% des routes internationales (mesurées en nombre de sièges-kilomètres disponibles).

Le transporteur a décrit sa situation actuelle comme étant «en hibernation», avec seulement sept à neuf avions actuellement en service.

Norwegian s'était lancée dans une expansion rapide de ses opérations long-courriers entre 2010 et 2017, ajoutant de nombreuses liaisons vers les États-Unis et l'Asie. Mais le transporteur a accumulé des pertes bien avant Covid-19 et a été contraint d'abandonner plusieurs routes ces dernières années, y compris tous les vols transatlantiques en provenance d'Irlande.

Elle prévoit de terminer en avril sa procédure d'examen en Irlande et exploitera alors des avions selon des conditions «Power by the Hour» jusqu'en mars 2022 : cet accord lui permet de ne payer les avions lorsqu'ils sont pilotés.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !