La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Lufthansa mais aussi Ryanair ont décidé de réduire leur programme de vol cet hiver. L'arrivée du variant Omicron a entrainé une forte baisse du trafic européen ces dernières semaines...

Lufthansa vient d'annoncer vouloir réduire de 10% son plan de vol cet hiver. Cela est du selon la compagnie « à une forte baisse des réservations de mi-janvier à février ».

La compagnie allemande va également supprimer des routes transatlantiques vers Boston, Houston et Washington du 23 au 26 décembre. Cela est dû au manque de pilotes qui ont été dépistés positifs au Sars-Cov-2. SAS a également dû annuler des vols internationaux au départ de Stockholm du fait de l'absence de salariés positifs là encore au Covid.

Les nouvelles restrictions mises en place dans de nombreux pays face au variant Omicron font planer une mauvaise ambiance sur le secteur du tourisme.

Ainsi Ryanair a annoncé que sa perte annuelle serait sans doute deux fois plus importante que prévue.

Elle devrait atteindre 250 à 450 millions d'euros contre 100 à 200 millions prévus auparavant.

En décembre la compagnie low-cost ne devrait transporter que 9 à 9,5 millions de passagers contre 10 à 11 millions prévus.

La compagnie va réduire ses capacités de 33% en janvier et modifiera ses prévisions pour février et mars 2022 suite à l'évolution de l'épidémie.

Le président de Ryanair par contre ne semble toujours pas avoir compris que les vaccins à ARNm ne résoudront pas les problèmes dans le secteur du voyage.

Il a indiqué que les non vaccinés devraient être interdits d'avion » indique l'Irish Times.

Une déclaration qui ne va pas améliorer l'image de la compagnie low-cost irlandaise alors que l'exemple du Danemark montre qu'il y a plus de contaminés vaccinés que non vaccinés avec le variant Omicron (ce qui était déjà le cas avec la variant Delta) même en proportion du pourcentage de vaccination de la population. D'ailleurs de nombreux pays ont mis en place des tests PCR pour les vaccinés. L'Islande mieux informée (ou mieux dirigée) avait fait ce constat bien plus tôt et exige des tests PCR pour les vaccinés depuis cet été. 

Un rapport d'ACI montre que le variant Omicron a fait du mal au trafic aérien européen. Durant les 3 semaines (Semaines 47 à 49) suivant l'annonce du variant Omicron en Afrique du Sud, le trafic de passagers a baissé de 20% dans les aéroports européens.

« Au-delà de la période des fêtes, il ne fait aucun doute qu’Omicron pèsera sur le trafic de passagers au premier trimestre de 2022. Mais la mesure dans laquelle nous devons revoir nos attentes dépendra principalement de la question de savoir si les gouvernements continueront à afficher des réactions désordonnées ou non. Omicron est en train de devenir le variant dominant à travers l’Europe, ce qui, selon l’ECDC, rend les restrictions de voyage inefficaces du point de vue de la santé publique et très dommageables à la fois économiquement et socialement » a déclaré Olivier Jankovec.

Du fait de cette baisse du trafic en fin d'année, la baisse du trafic aérien en Europe devrait être supérieure à celle prévue initialement pour 2021 qui était de -60% par rapport à 2019.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut