Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Comme nous l'avions indiqué en janvier 2017, le groupe IAG va utiliser deux A330 pour lancer sa low-cost long-courrier Level. Un pari sur la croissance à venir en Amérique du Nord, en Amérique Latine mais aussi au niveau du hub de Barcelone...

level british airways

Sous l'impulsion de l 'ancien président de Vueling, Alex Cruz (voir Alex Cruz ne veut pas Ryanair iser Birtish Airways), British Airways est en pleine transformation.

La compagnie anglaise a revu son offre court/moyen-courrier : elle propose désormais des encas/repas payants sur ses vols alors qu'ils étaient proposé gratuitement auparavant. Elle a par ailleurs revu la tarification de ses vols en proposant des tarifs à la carte depuis l'an passé, comme les low-costs. Ce changement de stratégie intervient alors que le président la compagnie Vueling a pris la tête de British Airways en. Ce dernier avait réussi à transformer Vueling en une Success Story espagnole.

Le lancement de la low-cost long-courrier au départ de Barcelone a plusieurs intérêts pour British Airways et le groupe IAG : développer le hub de Barcelone et faire face au développement de nouvelles low-costs long-courriers comme Norwegian ou  Wizz Air.

Faire face à la concurrence de Wizz Air et Norwegian

Il est vital pour British Airways de limiter la croissance de Norwegian et Wizz Air. En effet ces deux compagnies low-costs visent avant tout le trafic Europe-Etats-Unis, le plus important pour British Airways et le plus lucratif. Hors après une importante vague d'investissement dans sa flote à cet effet, Norwegian vient d'annnoncer avoir transporté 4 millions de passagers ces derniers. Le moment est donc opportun pour BA.

Développer le hub de Barcelone

Par ailleurs, le groupe IAG maison mère de British Airways détient la compagnie Iberia. Alors que jusqu'à présent seul le hub de Madrid avait été développé sur le long-courrier, le groupe veut faire de Barcelone un second hub long-courrier. La compagnie low-cost Vueling va ainsi pouvoir apporter du trafic à la nouvelle low-cost long-courrier Level et faire croitre ce hub. Level va opéré dans un premier temps des vols vers Los Angeles, San Francisco, Buenos Aires et Punta Cana à partir de juin 2017 grâce à deux A330.

Lancer la seule low-cost misant sur l'Amérique Latine

Mais la création de cettee low-cost vise aussi à développer le trafic entre l'Europe et l'Amérique Latine. Les tarifs des liaisons restent encore élevés et le groupe IAG parie ainsi sur une démocratisation des tarifs pour développer le trafic. Elle devient ainsi la seule parmi les low-cost long-courriers à miser sur l'Amérique Latine. Ce pari est intéressant pour les destinations balnéaires (comme la République Dominicaine) ou peut-être bientôt Cuba qui s'ouvre au tourisme mais aussi pour le développement des échanges avec les autres pays. Buenos Aires ainsi est l'une des destinations long-courriers les pluies rentables pour Air France.

En ouvrant des vols vers Buenos Aires, BA vise à créer un nouveau trafic entre l'Europe et l'Amérique Latine, d'autant que  Barcelone n'est pas loin de la France.

En terme de service Level configurera ses deux A330 avec 293 sièges en classe éco et 21 sièges en classe éco pretium. 

Les passagers voyageant en classe écodevront payer pour les extras comme l'enregistrement des bagages, les repas, la sélection du siège ou le système de divertissement. Les passagers en classe premium auront droit à tous ces services inclus dans le prix du billet. Le Wifi sera par ailleurs facturé à partir de 8,99 €.

level sieges

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut