Partagez cet article :
Un avion de Ryanair

Ryanair va supprimer environ 1 000 vols irlandais en août et septembre en raison de la quarantaine actuelle dans l'île...

La compagnie aérienne estime que cela entrainera la perte de 200 000 «passagers » à Cork, Shannon, Knock & Kerry.

L'Irlande représente moins de 8% du trafic de Ryanair, selon la compagnie aérienne, mais elle a déclaré que le pays «son industrie du tourisme et ses liaisons (pour les travailleurs irlandais se déplaçant particulièrement vers / depuis le Royaume-Uni) subissent désormais des pertes irrécupérables, car les passagers arrivant dans l'UE sont obligés d'être mis en quarantaine même si la frontière avec l'Irlande du Nord reste grande ouverte sans de telles quarantaines ».

Un porte-parole de Ryanair a déclaré : « la semaine dernière, lorsque le Royaume-Uni et l'Irlande du Nord ont supprimé les restrictions de voyage sur les vols court-courriers à destination / en provenance de l'Union européenne, l'Irlande est devenue le seul pays de l'UE à imposer une restriction de quarantaine globale de 14 jours sur toutes les arrivées en provenance des pays de l'UE, dont la plupart ont taux de cas Covid inférieurs à ceux de l'Irlande. Cela n'a aucun sens, lorsque les gouvernements de toute l'Europe ont ouvert les vols de l'UE depuis le 1er juin et supprimé les restrictions de voyage sur les voyages intra-UE, que le gouvernement irlandais continue de traiter des pays comme l'Allemagne, le Danemark et la Grèce comme s'ils souffraient de la même niveaux de Covid que les États-Unis, le Brésil et l'Inde. Les citoyens irlandais sont informés par leur gouvernement qu'ils ne doivent pas voyager vers et depuis les pays de l'UE (dont presque tous ont des taux de cas Covid inférieurs à l'Irlande), mais les citoyens d'Irlande du Nord peuvent voyager librement vers et depuis l'UE, via l'aéroport de Dublin, sans aucune restriction de quarantaine.

«Les autorités irlandaises déconseillent tout voyage non-essentiel au départ ou à destination de l’Irlande. Il est toujours demandé à toute personne arrivant en Irlande (citoyen irlandais compris) depuis l’étranger (hors Irlande du Nord) de s’auto-isoler (interdiction de toute sortie) pendant 14 jours et de déclarer l’adresse où elle se confinera. Des contrôles seront menés pour vérifier le bon respect de cette mesure. Dans ce contexte, il est conseillé de différer tout déplacement non-essentiel en Irlande » précise le Ministère des Affaires Etrangères Français.

Dans le reste de son réseau, Ryanair a repris ses vols, mais avec des changements à sa politique à bord pour réduire les risques d'infection.

Bien qu'elle ne garde pas les sièges du milieu libres, les passagers doivent garder désormais leur ceinture de sécurité en place tout au long du vol, et si les passagers souhaitent utiliser les toilettes, ils doivent d'abord appuyer sur le bouton d'appel et attendre qu'un agent de bord vérifie que les toilettes sont libres.

Ceci afin d'empêcher les passagers de se rassembler et de faire la queue pour les toilettes. Ryanair sert toujours à bord des aliments et des boissons payantes.

Tous les passagers doivent utiliser des masques lorsqu'ils sont à bord.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: