Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

 La compagnie qui a affiché récemment ses premiers profits, s'inquiète d'une nouvelle dégradation de ses comptes...

La compagnie d'Europe de l'est en forte croissance a affiché un profit opérationnel de 57 millions d'euros pour le trimestre allant de juillet à fin septembre 2021e t ceci pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Mais cette amélioration ne pourrait être que passagère.

La compagnie a en effet connu une activité presque normale cet été mais elle va sans doute devoir baisser les prix cet hiver pour stimuler la demande.

József Váradi le président de la compagnie estime qu'il va devoir baisser les tarifs pour « stimuler la demande » et ceci alors que les prix du pétrole sont en hausse.

La compagnie pourrait de ce fait enregistrer une perte allant jusqu'à 200 millions pour le prochain trimestre avec des pertes se poursuivant en 2022.

Plus tôt cette année Wizz Air a fait une offre pour racheter Easyjet et prévoit de totaliser 500 avions d'ici 2030 contre 150 aujourd'hui.

Wizz Air n'est pas la seule à prévoir des pertes cet hiver alors que Ryanair a revu à la baisse ses prévisions. La low-cost irlandaise prévoit elle aussi de baisser les prix pour stimuler la demande.

La reprise récente de l'épidémie en Europe du Nord comme en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique pourrait bouleverser le marché ().

L'épidémie se développe également en Europe de l'est, le coeur de marché de Wizz Air avec des taux d'infection supérieur à 500 pour 100000 en Bulgarie, Roumanie, Croatie, République Tchèque, Autriche, Slovaquie, Slovénie et en Albanie. C'est sans doute la vraie raison de la nécessaire baisse des tarifs.

Le vaccin protégeant moins que prévu des infections (voir Pass valable 12 mois pour les guéris du Covid en Suisse), il est probable que la France doive faire face à une reprise épidémique semblable à celle de l'an passé. Le pays ayant été épargné jusqu'à présent par une météo clémente.

La mise en place des pass sanitaires dans plusieurs pays comme en France au mépris des libertés fondamentales est sans intérêt pour contenir l'épidémie comme on devrait le voir cet hiver et contribue à freiner les envies voyage et à limiter la reprise du secteur du tourisme de la culture...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !