Partagez cet article :

De nombreux pays ont pris des mesures pour fermer leurs frontières ou mettre en quarantaine les voyageurs Français et européens…

Pour se prémunir de l’épidémie certains ont été visionnaires en ferment leurs frontières ou en prenant des mesures spéciales très tôt pour endiguer la propagation du mal.

Ainsi la Russie a fermé ses frontières terrestres avec la Chine le 30 janvier. Elle vient d’annoncer la fermeture de ses frontières terrestres avec la Norvège, la Biélorussie et la Pologne et la mise en quarantaine des français pendant 14 jours. Elle avait précédemment annulé les vols vers de nombreux pays. La fermeture de l'ensemble de ses frontières aux étrangers sera effective à partir de mercredi pour une durée de 6 semaines.

Israël de son côté avait mis en quarantaine les personnes arrivant de France, d’Allemagne, de Suisse, d’Espagne et d’Autriche et interdit leur entrée depuis le 5 mars.

Au Moyen-Orient et en Afrique les frontières sont fermées aux français depuis le 16 mars en Jordanie. En Afrique du Sud, les frontières sont fermées pour les citoyens d’Italie d’Iran, de Corée du Sud, d’Espagne, d’Allemagne, des USA, du Royaume-Uni et de la Chine à partir du 18 mars. L’Algérie a fermé les laissons maritimes et aériennes avec la France à partir du 17 mars. Le Kenya a également fermé ses frontières le 15 mars. Le Liban a fait de même depuis le 11 mars. Oman a suspendu la délivrance des visas du 15 mars au 15 avril. Le Qatar a interdit d’entrée les voyageurs français et allemands. Madagascar a fermé ses frontières avec la France et la Réunion. les Français ne peuvent plus entrer au Liban, et l'Arabie Saoudite a suspendu ses liaisons aérienne set maritimes avec la France. Le Mozambique, l'Ouganda, le burundi, le Liberia et le Malawi ont mis en place des quarantaines pour les voyageurs français.

En Amérique Latine, l’Uruguay a fermé ses frontières et a mis en place une quarantaine pour les voyageurs de 9 pays dont la France. L’Argentine a également imposé une quarantaine aux voyageurs français tout comme le Pérou, l’Argentine, l’Equateur, le Belize (si symptômes) ou la Colombie (à partir du 16 mars). L’Argentine a même annoncé le dimanche 15 mars la fermeture de ses frontières pendant 15 jours. La Bolivie a annoncé l’annulation de tous ses vols vers et depuis l’Europe à compter du 14 mars ainsi que la fermeture des ports à compter du 15 mars. En Equateur il est même interdit à tout étranger d’entrer dans le pays à partir du 16 mars par toute voie (aérienne, maritime…). Le Guatemala interdit également l’entrée à plusieurs pays dont la France. Le Salvador a fermé ses frontières jusqu’au 11 avril. Le Chili vient par ailleurs d'annoncer la fermeture de toutes ses frontières terrestres et maritimes à partir de mercredi 18 mars 2020. Les Etats-Unis ont également fermé leurs frontières aux visiteurs de l'espace Schnegen et s'apprête à le faire pour ceux d'Irlande et du Royaume-Uni. Le Canada va également fermer ses frontières hormis pour les citoyens américains à partir de mercredi 18 mars.

La République Dominicaine vient d'annoncer la suspension des vols à destination et en provenance de l'Europe, de la Chine, de la Corée et de l'Iran, à compter du lundi 16 mars 2020 et jusqu'au mercredi 15 avril 2020, afin d'empêcher la propagation du SARS-CoV-2.

En Asie, la Corée du Sud a institué des procédures spéciales. Les voyageurs en provenance de zones à risques dont la France sont accueillis dans un hall spécifique assorti d’un contrôle des températures. Les voyageurs devront renseigner leur état de santé sur une application spéciale.
Cette mesure permet donc d’assurer le suivi des voyageurs sans fermer les frontières. La Thaïlande a demandé l’autosurveillance pour les voyageurs et ceux qui présentent des symptômes sont hospitalisés. La Mongolie a suspendu toutes ses liaisons aériennes et ferroviaires jusqu'au 28 mars et le Kazakhstan a interdit les français d'entrer sur son territoire depuis le 9 mars. La Corée du Nord interdit tout étranger depuis le 1er mars.

Singapour a interdit de séjour les voyageurs qui ont séjourné en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne au cours des 14 derniers jours. La Nouvelle-Zélande met toutes les personnes en quarantaine de 14 jours à compter du 15 mars. L'Inde a suspendu la validité de tous l-es visas de tourisme jusqu'au 15 avril. La Chien a par ailleurs renforcé ses mesures de quarantaines. La municipalité de Pékin impose depuis lundi une quarantaine de 14 jours dans des lieux spéciaux pour les voyageurs étrangers au lieu d'une quarantaine dans les lieux de séjour choisis par les visiteurs.

En Europe également de nombreux pays ont restauré des contrôles aux frontières et interdit l’entrée des étrangers: la Lithuanie (depuis le 15 mars) , l’Estonie (seuls les citoyens estoniens peuvent entrer), le Danemark (depuis le 14 mars à midi), la Georgie (à partir du 18 mars), la Hongrie, la Norvège (depuis le 16 mars), la Pologne (depuis le 14 mars), la Serbe (depuis le 15 mars), l’Ukraine (depuis le 15 mars), la Slovaquie (depuis le 13 mars). Malte a annoncé la suspension de tous ses vols avec la France le 11 mars à minuit. La Macédoine du Nord impose une quarantaine aux français, de même que Chypre, la Bosnie-Herzégovine

En République les voyageurs provenant d’une zone à risque ne peuvent plus entrer depuis le 14 mars.

L’Allemagne a également fermé ses frontières avec 3 pays dont la France. On vient d'apprendre que l'Espagne allait fermer ses frontières terrestres ce lundi 16 mars à minuit.

Aucun contrôle aux frontières en France : une absurdité!

Bizarrement la France n’a pris aucune décision et a mis en danger la vie de ses concitoyens en autorisant toutes les entrées. Sans fermer les frontières, la police aurait pu au moins mettre en place des questionnaires ou des applications de suivi de la santé des voyageurs entrants comme en Corée du Sud avec prise de température obligatoire. La mise en quarantaine des pays à risque n'a également pas été mise en place.

Un de nos journalistes de retour de Bulgarie vendredi comme les autres passagers européens ou non n’a eu absolument aucun contrôle à l’aéroport de Beauvais : pas de prise de température, pas de questions sur d’éventuels symptômes. Pourtant il est clair qu’il devient prépondérant de bloquer ou au moins de surveiller les frontières au maximum (quarantaine pour les voyageurs de pays à risque, prise de température, suivi des entrants via la copie des adresses et téléphones et mise en ligne d'une application de suivi de la santé ou de pointage des voyageurs) .

Car même si l’épidémie est jugulée en France si les frontières ne sont pas contrôlées de nouveaux cas pourront être importés.

La Commission européenne veut mettre en place une interdiction d'entrer sur son territoire aux ressortissants originaires de pays extérieurs à l'Union pendant trente jours selon sa présidente Ursula von der Leyen. Cependant ces mesures à l’étude de contrôle des frontières extérieures de l’UE ne suffiront pas. C'est par pure idéologie que les frontières nationales ne sont pas contrôlées : ce n'est pas logique. Nos voisins d'ailleurs ne nous ont pas attendu pour prendre des mesures et ils ont raison. Rien n'est plus important que la santé des citoyens. Chaque pays devra isoler ses cas pour être le plus efficace possible. L'idéal serait même d'isoler des régions comme en Chine.

Par ailleurs plutôt que de bloquer l’économie en confinant au maximum il eut été préférable de tester un maximum de cas comme en Corée du Sud et de fournir des masques à l’ensemble de la population.

Puisque  on pourrait imaginer de lancer un appel au secteur privé pour fabriquer un maximum de masques et fournir à grand volume des tests de dépistage pour mettre en place des points de dépistage mobiles comme en Corée du Sud et isoler au plus vite les malades (si vous avez des propositions à faire écrivez-nous via notre fiche de contact et nous les diffuserons via les réseau sociaux).

Le confinement à l'échelle du pays est le stade ultime qu’il aurait fallu éviter à tout prix. Il va coûter très très cher à l’économie française.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: