Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Alors que la Chine est un grand marché pour Boeing et Airbus, l'Arrivée du monocouloir de Comac devrait changer la donne...

Airbus a annoncé en septembre que la Chine deviendra le premier marché aérien domestique en 2031 avec 10,4% du trafic mondial.

Le marché chinois dépassera alors celui des Etats-Unis.

Boeing a prévu de son côté que d'ici 2041 la Chine aura besoin de 8485 avions de passagers et de frets. Le taux de croissance moyen annuel de la flotte chinoise sera de 4,2%, un chiffre bien supérieur au taux de croissance du reste du monde qui atteindra 2,8%.

Pour Boeing et Airbus la Chine pourrait faire figure d'eldorado. Sauf que Comac le constructeur chinois va venir jouer les trouble fêtes.

En septembre le C919, le premier avion commercial monocouloir du constructeur domestique Comac a été approuvé par les autorités chinoises. Et les livraisons de l'avion devraient débuter d'ici la fin de l'année. Il ne fait nul doute que les compagnies chinoises vont sans doute privilégier le C919 alors que Comac aurait reçu environ 72 milliards de dollars d'aide selon le think-tank américian Center for Strategic and International Studies.

A ce jour, Comac a signé des contrats avec 28 clients chinois dont China Eastern Airlines pour un total de 815 avions.

Selon une étude publiée par Cirium, Comac pourrait atteindre une part de marché de 14% en Chine d'ici 2040 soit environ 1140 avions contre 3071 pour Boeing et 3058 pour Airbus.

Même si selon cette étude la part de marché de Comac serait faible dans les autres pays du monde.

Il faut prendre cependant ces prévisions avec des pincettes alors qu'on prévoyait le même sort pour la 3G de Huawei qui a finalement gagné d'importantes parts de marché dans tous les pays du monde.

Pour le moment Comac est encore très dépendant des technologies occidentales. La décision de limiter l'exportation de technologies de puces de la part des Etats-Unis vers la Chine montre que le pays asiatique va devoir développer à marche forcée de nouvelles technologies et qu'il ne fait nul doute qu'il y parviendra.

La guerre en Ukraine risque par ailleurs de rendre le monde bien plus multipolaire ce qui pourrait favoriser les fournisseurs d'avions non occidentaux.

L'arrivée de Comac sur le marché va sans doute avant tout bouleverser les positions des deux constructeurs occidentaux en Chine. Mais comme Huawei dans les télécoms, Comac pourrait bien surprendre Boeing et Airbus si la société arrive à maitriser de nouvelles technologies comme l'a fait Huawei.

Pour le moment le principal soucis des constructeurs en Chine reste la faible reprise du marché du tourisme du fait de la politique 0 Covid du gouvernement chinois. Alors que Xi Jinping vient d'être réélu beaucoup attendent de nouvelles décisions concernant cette stratégie 0 Covid critiquée en Chine. Pour le moment aucun signal de changement n'est en vue...

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS