Partagez cet article :
dreamliner-sieges2
Boeing voit l'avenir en rose. Selon le constructeur de Seattle, 30900 avions devraient être commercialisés d'ici 2029. Le transport de passagers devrait augmenter de 5,3% par an d'ici cette date grâce une demande soutenue en Asie, au Moyen-Orient et dans les marchés émergents.

« En 2010, l’économie mondiale poursuit son redressement. Nous pensons que la croissance de l’économie mondiale cette année sera supérieure à la tendance long terme. Par conséquent, les marchés de transport de passagers et de fret vont tous deux augmenter cette année. Le chiffre d’affaires et le rendement des compagnies sont en hausse mais le prix du carburant demeure volatil » a déclaré Randy Tinseth, vice-président du Marketing de la division Avions Commerciaux (BCA) de Boeing

Selon les dernières prévisions de Boeing, le marché des nouveaux avions commerciaux devrait atteindre 3600 milliardsde dollars au cours des vingt prochaines années, sous l’effet conjugué de la reprise économique mondiale et de la forte demande en avions neufs et de remplacement. Présentées ce jour à Londres, les perspectives annuelles du CMO[2010 de Boeing tablent sur la commercialisation de 30 900 nouveaux avions de transport de passagers et de fret à l’horizon 2029.
Le transport de passagers devrait progresser à un taux annuel de 5,3 % sur le long terme.
Le segment des appareils mono-couloir comme les B737, va continuer à dominer la croissance du marché grâce à laprolifération des compagnies à bas coût, des marchés émergents en Inde, en Chine et en Asie du Sud-est, et de l’instabilité persistante des prix du kérosène.

Au cours de la décennie écoulée, le segment des avions mono-couloir a surclassé le marché des long-courriers.
Sans surprise, l'Asie reste la première région en terme de croissance.

« Aujourd’hui, environ un tiers de l’ensemble du trafic aérien concerne la région Asie-Pacifique. En raison de la croissance de ce marché, près de 43 % de l’ensemble des vols concerneront cette région d’ici 2029 » a précisé Randy Tinseth.

Les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique afficheront également les plus grandes commandes de bi-couloirs, soit environ 40% de la demande totale.

Le Moyen-Orient, qui constituait ces dernières années l’une des régions les plus dynamiques pour le transport aérien, restera un marché solide.

Les marchés européen et nord-américain enregistreront une demande significative en avions de remplacement suite au retrait de leur flotte vieillissante d’appareils moins performants.

Selon les prévisions de Boeing, la croissance des compagnies aériennes sera liée à leur capacité à satisfaire leurs clients sur les points suivants : un choix de vols élargi, une baisse des tarifs et un accès direct à un plus large éventail de destinations.
Selon le constructeur de Seattle, les compagnies vont privilégier l’augmentation du nombre de vols et l’utilisation d’avions plus performants, plutôt que des avions de très grande dimension.
Boeing évalue le marché des gros porteurs (747 et plus) à 720 unités, mais sa valeur de 220 milliards de dollars demeure significative.

Ce marché portera essentiellement selon Boeing sur le remplacement d’avions existants, sans croissance supplémentaire, 45 % de la demande émanant de clients asiatiques et 23 % de clients moyen-orientaux.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: