Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La vague de pollution a pris fin à Pékin vendredi 1er février après qu’un brouillard de particules ait plané pendant une semaine au dessus de la capitale.

Jeudi une région d’une superficie de 1,5 million de kilomètres carrés était toujours polluée au nord de la Chine:cette zone comprenait les villes de Pékin, Tianjin et Hebei.

A Pékin, les autorités ont décidé de fermer plus de 100 usines et 30% des véhicules du gouvernement ont été mis à l’arrêt.

La pollution est due notamment aux centrales à charbon très utilisée en Chine pour produire de l’énergie.

Selon l’ambassade américaine le plus haut niveau mesuré a été de 775 de ce qui correspond à une densité particules PM2,5 de 886 microgrammes par mètre cube alors que l'index s'arrête normalement au niveau 500.

Cela correspond à 25 fois le niveau considéré comme sûr aux Etats-Unis!

Les particules PM2,5 mesurent moins de 2,5 micromètres et peuvent causer d’importants dommages respiratoires en étant capables d’entrer dans le circuit sanguin.

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS