Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Opodo a révelé comme chaque année son baromètre publié en partenariat avec le cabinet de conseil Raffour.

L'épidémie de Covid a entrainé bien évidemment un arrêt très fort des séjours long-courriers. En 2020 90% des français sont partis en France métropolitaine contre 81% en 2019 soit une hausse de 9 points. Les destinations long-séjours très prisées par les français comme le Canada, les Etats-Unis, la Thaïlande ont été les grandes perdantes.

Sur le long-courrier seuls les DOM-TOM ont su tirer leur épingle du jeu. « Les français sont partis surtout autour du bassin méditerranéen particulièrement en Espagne, en Grèce, au Portugal et sur le long-courrier dans les DOM-TOM. On espère d'ailleurs que les mesures de restrictions vont être levées pour les DOM-TOM » a déclaré Bruno Crespin du cabinet Raffour.

Avec le chômage partiel et la perte d'activité pour certains du fait des confinements et restrictions et des séjours en France moins coûteux, le budget consacré aux vacances a baissé de 30% soit 1530 euros en moyenne contre 2190 euros en 2019.

Pour réserver leurs vacances les français sont de plus en plus nombreux à utiliser leurs mobiles pour 66% des séjours contre 44% en 2019. Le confinement a engendré une forte hausse des habitudes de consommation via mobile. 60% des vacanciers ont payé tout ou une partie de leur séjour en ligne.

Pour les prochains mois il reste à savoir quand les destinations long-courriers ( hors DOM-TOM ) vont redécoller, d'ici 3/4 ans? A cette question Bruno Crespin répond : « les français ont envie de partir mais ils ne le font pas pour des raisons médicales. Mais dès que l'on mettra en place des moyens pour faire face à cette peur, le marché reprendra. Le sans contact va jouer un rôle important de même que les passeports numériques et les programmes de vaccination. L'arrêt des voyages long-courriers ne sera pas durable si l'on apporte des solutions. Les gens vont oublier et revenir à leurs plaisirs, car les voyages sont avant tout un plaisir. Pour l'été 2021, les destinations les plus regardées sont notamment les DOM-TOM. En Europe, la reprise du secteur sera aussi beaucoup plus rapide ».

« L'envie de partir des français s'est confirmée en 2020, elle st intacte. Il y a une forte résilience du secteur. Mais l'épidémie de Covid a engendré de nouveaux besoins/désirs comme la consommation locale, l'envie de nature, la découverte de l'environnement proche, l'ecommerce, l'individualisation, l'empathie. On a redécouvert la gestion du temps de l'espace » conclut Guy Raffour.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !