Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Il est quasiment impossible de voyager en dehors des frontières nationales en ce mois de février 2021 hormis dans quelques rares pays...Une situation unique dans une démocratie.

Qui aurait pu penser que les français accepteraient de voir leurs libertés si fortement restreintes pour une maladie dont la mortalité affecte en très grande majorité les personnes en fin de vie, proche de l'espérance de vie maximum?

Les restrictions se sont considérablement renforcées ces dernières semaines et le secteur du tourisme internationale st quasiement à l'arrêt.

AInsi en ce mois de février, seuls les frontières de l'Albanie et de la Macédoine du Nord son ouvertes sans restrictions aux français.

La Suisse était ouverte aux français de nombreuses régions hormis la PACA (depuis le 01/02/2021) mais depuis ce 22 février 7 autres régions ont été ajoutées ce qui revient à quasiment à fermer le pays à la grande majorité des français. Les 7 nouvelles régions sont : Centre-Val de Loire, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Pays de la Loire.

En Europe où les français ont le droit de voyager, de nombreux pays ont fermé leurs frontières comme la Finlande, la Norvège, la République Tchèque (déplacements essentiels uniquement) la Moldavie, le Danemark, la Lettonie (déplaements essentiels uniquement), Chypre, la Russie ou la Belgique qui a interdit les voyages non essentiels jusqu'au 1er avril.

Pour les autres pays ouverts, y voyager ressemble à un parcours du combattant. Dans plusieurs pays une quarantaine est obligatoire comme en Belgique, en Estonie, en Irlande, en Islande, en Lithuanie, en Slovaquie, en Roumanie, au Royaume-Uni, en Grèce (7 jours). A ces procédures s'ajoute l'obligation de tests PCR avant le départ,  éventuellement pendant le séjour ou de remplir un formulaire en ligne avant ou après le départ ( Belgique, Croatie, Espagne, Grèce, Italie, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni ).

En Espagne, il est possible de se rendre à Madrid,  en Estrémadure à Lanzarote, sur l'île de Grande Canarie ou aux Baléares, à Murcie mais avec un test PCR de moins de 72 heures pour une arrivée en avion ou en bateau.

En voiture il est possible de se rendre donc à Madrid, à Murcie ou en Estrémadure sans test mais si l'on ne fait que transiter avec le risque d'être arrêté en cas d'écart de l'autoroute par la police: la plupart des communautés frontalières demandant un motif professionnel, sanitaire ou de force majeure pour une visite. Comme on le voit dans les faits les voyages en Espagne sont très compliqués et les mesures changeantes n'incitent pas à planifier un séjour.

Il en est de même en Italie où la carte des zones sont changeantes. Dans les régions en zone rouge ou orange, il est impossible de s'y déplacer. On compte actuellement en zone orange les régions de : Calabre, Basilicate, Frioule Vénétie, Lazio, Lombardie, les Marches, le Piémont, les Pouilles, la Sardaigne, la Sicile, la Vallée d'Aoste...

Pour les voyages en dehors de l'Europe, cela semble encore plus compliqué alors que depuis le 31 janvier tout voyage hors UE est interdit aux français sauf motif impérieux.

Il s'agit donc de l'une des premières fois où en démocratie les peuples sont privés de l'une des libertés les plus fondamentales : celle de voyager. De telles mesures étaient compréhensibles lorsque l'on ne connaissait pas le virus en début d'année 2020. Mais rappelons que l'épidémie de Covid-19 tue des personnes âgées de 81 ans, soit au delà de l'espérance de vie pour les hommes (79 ans) et légèrement en dessous de celle des femmes (85,6 ans).

Doit-on arrêter le monde de tourner pour un virus? Et que fera-t-on alors à chaque fois qu'une épidémie se produira?

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !