Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Cuba a réussi à attirer plus de touristes en 2017 malgré des ouragans dévastateurs…L'île développe son offre hôtelière en partenariat avec des groupes epsagnols comme Melia qui parient sur la destination…

L'île de Cuba a fortement souffert du passage des ouragans Maria et Ira au 4ème trimestre 2017. Ces deux ouragans ont entrainé une importante chute des recettes pour les hôteliers dont une baisse de 76,1% des recettes pour Melia au 47me trimestre 2017.

Le gouvernement a cependant vite réagi et a réparé les dégâts en moins de deux mois. Globalement l'île a réussi à attirer 4,7 millions de touristes (+4,4%) en 2017 dont 209600 français (+13%).

responsableotcuba2018

Pour 2018, le pays devrait accueillir environ 5 millions de touristes. L’année se présente bien alors que plus d’un million de touristes ont visité l’île au Corus des premiers mois de l’année 2018 : les canadiens arrivent en première position suivis par les allemands, les russes et les Espagnols.

Alors que du fait de la levée de l’embargo les visiteurs américains s’étaient rendus en masse à Cuba en 2017 (619777 touristes), le gouvernement cubain a noté un ralentissement en début d’année 2018.

Il faut dire que le nombre de visiteurs avait triplé entre 2016 et 2017 grâce à la réouverture des vols réguliers entre Cuba et les Etats-Unis par plusieurs compagnies aériennes.

L’île investit pour l’avenir avec 15 ouvertures d’hôtels prévus cette année. L’île compte à ce jour 366 hôtels et 68000 chambres et vise 100000 chambres en 2030.

Le groupe hôtelier espagnol Melia investit de son côté fortement dans l’île.

Alors qu’il ouvrira un total de 30 hôtels en 2018, 11 seront ouverts à Cuba alors que l’île représente désormais le second marché de Melia après l’Espagne.

D’autres chaines hôtelières espagnoles sont présentes à Cuba comme Iberostar (10 hôtels) ou Barcelo (1 hôtel).

Le pays mise aussi sur des hôtels de plus petite capacité à l’image des hôtels E qui transforment des villas coloniales en établissements. Les hôtels E comptent aujourd’hui 23 hôtels dans tout le pays.

Par ailleurs de nombreuses «Casas Particulars» ont ouvert dans tout le pays ces deniers années où l’on peut séjourner chez l’habitant. Il est est de même pour les Paladares, des restaurants particuliers où l’on peut gouter la cuisine locale à moindre frais dans des bâtiments coloniaux ou chez l’habitant.

Le tourisme américain devrait continuer à progresser car même si les cioyens américains ne peuvent pas s’y rendre en tant que touriste il suffit d’appartenir à l’une des 12 catégories autorisées (ce qui dans les faits ne change pas grand chose) et nombreux sont les groupes à s’y rendre.

L’île poursuit donc rapidement son développement touristique alors que ce secteur représente la seconde source de revenus de l’île soit environ 10% du PIB.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!