Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Cuba : bonne année 2017 malgré les ouragans

Cuba : bonne année 2017 malgré les ouragans

Cuba a réussi à attirer plus de touristes en 2017 malgré des ouragans dévastateurs…L'île développe son offre hôtelière en partenariat avec des groupes epsagnols comme Melia qui parient sur la destination…

L'île de Cuba a fortement souffert du passage des ouragans Maria et Ira au 4ème trimestre 2017. Ces deux ouragans ont entrainé une importante chute des recettes pour les hôteliers dont une baisse de 76,1% des recettes pour Melia au 47me trimestre 2017.

Le gouvernement a cependant vite réagi et a réparé les dégâts en moins de deux mois. Globalement l'île a réussi à attirer 4,7 millions de touristes (+4,4%) en 2017 dont 209600 français (+13%).

responsableotcuba2018

Pour 2018, le pays devrait accueillir environ 5 millions de touristes. L’année se présente bien alors que plus d’un million de touristes ont visité l’île au Corus des premiers mois de l’année 2018 : les canadiens arrivent en première position suivis par les allemands, les russes et les Espagnols.

Alors que du fait de la levée de l’embargo les visiteurs américains s’étaient rendus en masse à Cuba en 2017 (619777 touristes), le gouvernement cubain a noté un ralentissement en début d’année 2018.

Il faut dire que le nombre de visiteurs avait triplé entre 2016 et 2017 grâce à la réouverture des vols réguliers entre Cuba et les Etats-Unis par plusieurs compagnies aériennes.

L’île investit pour l’avenir avec 15 ouvertures d’hôtels prévus cette année. L’île compte à ce jour 366 hôtels et 68000 chambres et vise 100000 chambres en 2030.

Le groupe hôtelier espagnol Melia investit de son côté fortement dans l’île.

Alors qu’il ouvrira un total de 30 hôtels en 2018, 11 seront ouverts à Cuba alors que l’île représente désormais le second marché de Melia après l’Espagne.

D’autres chaines hôtelières espagnoles sont présentes à Cuba comme Iberostar (10 hôtels) ou Barcelo (1 hôtel).

Le pays mise aussi sur des hôtels de plus petite capacité à l’image des hôtels E qui transforment des villas coloniales en établissements. Les hôtels E comptent aujourd’hui 23 hôtels dans tout le pays.

Par ailleurs de nombreuses «Casas Particulars» ont ouvert dans tout le pays ces deniers années où l’on peut séjourner chez l’habitant. Il est est de même pour les Paladares, des restaurants particuliers où l’on peut gouter la cuisine locale à moindre frais dans des bâtiments coloniaux ou chez l’habitant.

Le tourisme américain devrait continuer à progresser car même si les cioyens américains ne peuvent pas s’y rendre en tant que touriste il suffit d’appartenir à l’une des 12 catégories autorisées (ce qui dans les faits ne change pas grand chose) et nombreux sont les groupes à s’y rendre.

L’île poursuit donc rapidement son développement touristique alors que ce secteur représente la seconde source de revenus de l’île soit environ 10% du PIB.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?