Partagez cet article :

A partir du mois de décembre 2019 tous les vols entre les Etats-Unis et Cuba seront suspendus hormis ceux vers l'aéroport José Marti de la Havane…

Il s’agit d’une nouvelle vague de sanctions du gouvernement américain suite au soutien du gouvernement cubain à Nicolas Maduro, président du Vénézuela.

Dans une lettre de Mike Pompeo le Secrétaire des Transports à Elaine Chao, il demande au Département des Transports de supprimer tous les vols entre les Etats-Unis et les aéroports cubains (9 aéroports) hormis ceux vers l’aéroport José Marti International. La suspension des vols aura lieu après un délai de 45 jours à compter de la date de la lettre du 25 octobre 2019.

JetBlue a déclaré qu’elle allait se conformer à cette demande et American Airlines a également indiqué qu’elle allait se soumettre aux lois fédérales de même que Delta.

Il y a un mois des sanctions avaient été mises en place contre Raul Castro et sa famille et plus tôt cette année l’administration Trump avait décidé de bannir certains voyages éducatifs et de loisirs vers Cuba.

Suite à de nouvelles sanctions de l'administration Trump en 2017, plusieurs compagnies aériennes avaient décidé de quitter Cuba comme Sun Country, Silver Airways et Spirit Airways. 

Le Président Trump avait décidé d’interdire à nouveau les voyages individuels des l’île pour les citoyens américains et a interdit les séjours dans une longue liste d’hôtes et de restaurants en relation avec l’armée cubaine.

American Airlines, Delta et Jetblue avaient continué néanmoins à opérer des vols vers Cuba. Delta avait réduit ses fréquences vers Cuba fin 2017.

Vendredi dernier les Etats-Unis ont déclaré qu'ils allaient suspendre les licences des compagnies américaines louant des avions aux compagnies cubaines. De ce fait Cubana de Aviacion a suspendu ses vols vers le Mexique, le Venezuela et certaines villes des Caraïbes.

En juin, les Etats-Unis avaient interdit aux bateaux de croisières de faire escale à Cuba.

Washington avait également annoncé en juin l’interdiction aux bateaux de croisière américains de faire escale sur l’île.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut