Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

 Easyjet va faire face à une crise de liquidités et elle ne pourra pas survivre sans de nouvelles aides a prévenu la compagnie…

Pour la première fois cette année, Easyjet affichera une perte pour son exercice 2019-2020 qui s’est terminé fin septembre : elle devrait atteindre entre 895 et 928 millions d’euros.

La compagnie a du faire face à une chute de 50% du nombre de passagers transportés cette année et le cauchemar n’est pas fini.

Easyjet ne devrait proposer qu’à 25% de ses capacités entre octobre et décembre du fait des nouvelles restrictions de voyage imposées dans de nombreux pays d’Europe.

Alors que la compagnie avait levé 419 millions de Livres via de nouvelles actions et obtenu 600 millions de prêts via les pouvoirs publics, il semblerait qu’elle aurait besoin d’encore plus d’argent pour survivre.

La compagnie aurait besoin d’une nouvelle aide d’Etat si la pandémie continue à sévir dans les prochains mois. Il semblerait cependant que cette aide ne soit pas une « urgence ». « Le gouvernement anglais a besoin de lancer un plan d’aide sur mesure pour s’assurer que les compagnies aériennes pourront profiter de la reprise économique quand elle viendra » a déclaré Johan Lundgren, CEO d’Easyjet.

La compagnie avait déjà annoncé qu’elle allait supprimer un tiers de ses effectifs pour aider à minimiser la sortie de ses liquidités…

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?

EN BREF

AGENDA

Du 13/7/2020 au 27/10/2020
Biennale de Liverpool
Du 01/9/2020 au 17/12/2020
Autumn in Barbagia, Sardaigne
Du 04/5/2020 au 25/11/2020
Foodies Festival, Royaume-Uni

SECURITE

Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères - Conseils aux Voyageurs
  • Gabon

    Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (20/10/2020) Depuis le 16 octobre 2020, les autorités gabonaises ont mis en place des nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la pandémie covid-19. Les vols internationaux sont maintenus à trois rotations par semaine par compagnie et les vols domestiques sont de nouveau autorisés sans limitation. Pour les voyageurs à l'arrivée au Gabon : 1. Les voyageurs à l'arrivée au Gabon sont tenus de : • présenter la preuve d'un résultat négatif à un test (…)

  • Cap-Vert

    Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19 (20/10/2020) Le 11 mars, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a qualifié de « pandémie » l'épidémie de coronavirus Covid-19 (voir la liste des pays concernés sur le site du Centre européen de prévention et contrôle des maladies). Les frontières extérieures du pays sont progressivement rouvertes à compter du 12 octobre 2020 (reprise des liaisons aériennes internationales et entière réouverture des ports). Dans l'attente de précisions supplémentaires de la (…)

  • Nigéria

    Manifestations (20/10/2020) Les manifestations et rassemblements contre les violences policières, initiés au début du mois d'octobre dans plusieurs villes du pays prennent de l'ampleur. La situation est très évolutive. Les blocages de routes touchent quotidiennement les centre–villes des principales métropoles du sud du pays, ainsi que les routes menant aux aéroports de Lagos et Abuja. Certains vols étant annulés à Lagos et Abuja, il est conseillé de se renseigner auprès de sa compagnie aérienne. Dans (…)

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: