Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Le directeur général de Delta Air Lines a déclaré que le soutien du gouvernement est essentiel si l'industrie veut atteindre son objectif d'utiliser 10 % de carburant d'aviation durable (SAF) d'ici 2030.

De nombreuses compagnies aériennes se sont engagées réduire leurs émissions de CO2. Et Delta vise à être la première compagnie aérienne neutre en carbone au monde.

L'une des prochaines étapes pour y arriver est d'utiliser 10% de carburant SAF pour ses vols d'ici 2030.

Interrogé par Business Traveler sur la probabilité d'y arriver sans le soutien du gouvernement, Ed Bastian a clairement indiqué que celui-ci était essentiel.

« Il ne fait aucun doute que nous n'y arriverons pas à moins que nos gouvernements nous accompagnent. Nous avons besoin que le gouvernement comble le fossé entre les producteurs d'énergie et l'industrie [aérienne]… parce que le fossé est quelque chose qui ne peut pas être comblé par l'économie d'aujourd'hui ».

Bastian a poursuivi en disant: « il existe une législation en cours d'étude sur la Colline [Congrès américain] pour créer des incitations pour les producteurs d'énergie à investir dans des carburants d'aviation durables. Nous pensons qu'il existe une voie pour y parvenir et nous espérons qu'elle sera approuvée à Washington dans les mois à venir, nous travaillons donc en étroite collaboration avec le ministère de l'Énergie et les producteurs à ce sujet ».

Le directeur général de Virgin Atlantic, Shai Weiss, est d'accord et affirme que pour atteindre cet objectif cela « nécessite des signaux des gouvernements... Nous nous engageons à l'acheter, mais nous devrions mettre plus de pression sur les majors pétrolières qui nous vendent des combustibles fossiles et qui ont gagné beaucoup d'argent grâce à cela. Bien sûr, nous fournirons les accords de fourniture et achèterons le carburant, même à un prix supérieur... mais nous devons le multiplier par 78 par rapport au niveau actuel pour atteindre les 10 % d'ici 2030, c'est l'échelle du problème auquel cette industrie est confrontée, et ce n'est pas un problème que Delta ou Virgin peuvent résoudre. Nous ne sommes pas les producteurs de carburant, nous en sommes les utilisateurs, donc le gouvernement doit fournir des incitations de la même manière que cela a été fait au début avec l'éolien et le solaire ».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut