Partagez cet article :

louxor-egypte

Plusieurs pays européens dont l'Allemagne viennent d’assouplir leurs restrictions vis à vis des voyages en Egypte. La société française Scutum Security First qui vient de faire un audit assure que le pays est sûr.

Les récents événements politiques dont le chajngement de régime cet été ont littéralement fait plonger la fréquentation touristique alors que le tourisme représente la première source de devises du pays.

La baisse de fréquentation a été de 50% en moyenne voire 80% à certaines périodes cette année: une situation dramatique alors que ce secteur emploie directement ou indirectement environ 5 millions d’égyptiens.

Afin de rassurer les visiteurs, l’Egypte a commandé un audit de sécurité portant sur 7 aéroports, 22 hôtels et sites balnéaires et 7 sites touristiques à la société spécialisée française Scutum Security First.

Cet audit qui a été mené du 7 au 17 septembre 2013 s’est révélé positif: «je pourrai sans crainte aller en vacances avec ma famille et mes enfants en Egypte contrairement à d’autres pays. Il y a des dispositifs de sécurité en place avec des procédures appliquées et adaptées au pays» a assuré Bernard Jacquemart, directeur de l'information au sein de Scutum Security First.

Une police touristique avec des agents en civil a même été créée afin de protéger les visiteurs dans les principaux sites touristiques.

Hormis, le nord du Sinaï encore peu sûr, «toutes les zones touristiques sont accessibles sans problèmes dont Louxor, Assouan, la Vallée des Rois ou le littoral de la mer Rouge» selon Scutum Security.

Le pays a assuré que la transition démocratique durera au maximum 9 mois et qu’elle prendra fin avec les élections présidentielles de mars 2014.

Forts de ces constats, l’Allemagne (hier), la Suisse et la Belgique notamment viennent d’assouplir leurs restrictions de séjours en Egypte à leurs ressortissants.

L’Allemagne autorise désormais les séjours à Louxor, Assouan la Vallée des Rois y compris le golfe d’Aqaba, mais déconseille toujours le Caire, Alexandrie et le delta du Nil.

De son côté, la Belgique ne déconseille plus les voyages vers les complexes touristiques de la Mer Rouge et du golfe d'Aqaba.

Quant à la Suisse, il en est désormais de même pour les voyages en Mer Rouge.

Pour certains il n’y a aucune logique à ce qu’un allemand puisse aller dans la Vallée du Nil et pas un français.

Le tour-opérateur allemand TUI a ainsi confirmé qu'il allait organiser à nouveau des voyages en Egypte.

Actuellement, selon les consignes du Ministère des Affaires Etrangères Français, les voyages sont formellement déconseillés à nos compatriotes dans le grand ouest du pays, ainsi que dans le Sinaï et déconseillés sauf raison impérative dans la vallée des rois et au Caire ainsi que sur le littoral de la Mer Rouge (voir http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/egypte-12239/).

Les touristes français devront donc attendre une décision du Ministère des affaires étrangères. 

Il est à noter que le processus de normalisation du pays est cependant bien enclenché cependant avec un référendum populaire en novembre 2013, des élections législatives en décembre 2013 et des présidentielles en mars 2014.

A suivre...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut