Partagez cet article :

D'importantes émeutes ont lieu au Chili depuis vendredi. Les transports publics et le trafic aérien sont perturbés…

L'état d'urgence a été décrété à Santiago au Chili et dans 4 autres régions ainsi qu'un couvre-feu de 19h à 6H.

Depuis vendredi des habitants manifestent pour protester contre la hausse du ticket de métro (de 800 à 830 pesos) Le président a décidé de suspendre cette hausse des tickets de métro mais cela n'a pas suffi à arrêter le mouvement. La hausse du ticket de métro a été la décision de trop pour de nombreux habitants qui s'insurgent contre le coût de la vie et les inégalités. 

Malgré la belle croissance du PIB, beaucoup de chiliens estiment que leur le niveau de vie n'est pas assez élevé. Pour les touristes, le Chili est ainsi un pays assez cher par rapport à ses voisins comme l'Argentine et l'est aussi pour ses habitants.

Le système ultra-libéral mis en place par Milton Friedman au Chili suite à l'arrivée au pouvoir de Pinochet a permis au pays de se développer rapidement et de faire baisser la pauvreté (moins de 10% de la population).

Mais cela ne s'est pas réalisé sans inconvénients.

Le secteur de la santé est très dépendant du secteur privé de même que l'éducation. La retraite et très faible et inférieure au salaire minimum alors que le système par capitalisation prélève 10% sur les salaires tout au long de la vie. La hausse des prix de l'immobilier pèse également sur le pouvoir d'achat ds ménages.

De plus la richesse est aussi très concentrée par quelques familles : 1% des habitants détiennent 26,5% du PIB selon le CEPAL. Selon un classement de mondial de l'ONU sur la répartition de la richesse le Chili est ainsi en 113ème place sur 128.

Les manifestations ont fait pour le moment une dizaine de morts.

Du fait des émeutes des centaines de vols ont été annulés ou reprogrammés au Chili et le trafic aérien est très perturbé.

A l'aéroport de Santiago des dortoirs ont été aménagés pour les passagers bloqués dans le terminal principal.

«L'aéroport international Arturo Merino Benitez de Santiago fonctionne normalement, mais certaines compagnies aériennes ont reprogrammé leurs vols à destination et en provenance de la capitale, ce qui a entraîné des retards dans les départs. Les personnes devant voyager au départ ou à l’intérieur du pays, sont invitées à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne ou de leur société de transport et il est déconseillé de se rendre à l’aéroport si le vol n’est pas confirmé. Les transferts et les taxis à l'aéroport fonctionnent partiellement, il est donc demandé de prendre en compte des temps de trajet plus longs» a précisé l'Office du tourisme du Chili.

Par ailleurs au niveau local les transports publics sont quasiment suspendus : à Santiago, le métro a été arrêté et un seul tronçon de la ligne 1 fonctionne. Le réseau de bus fonctionne partiellement.

En revanche, dans les villes de Valparaíso, Concepción, Coquimbo et Rancagua, les transports fonctionnent normalement.

Les aéroports des régions sont tous opérationnels et assistent, de la même manière, à la reprogrammation des vols.

Les autorités limitant la circulation sur les voies publiques, il est recommandé de conserver son passeport et une copie de la carte d'embarquement, de la carte d'arrivée ou de départ ou de la preuve du billet à tout moment, ce qui assurera la sécurité des transferts, au départ et en provenance de l’aéroport.

Il est à noter que la conférence mondiale sur le climat se tiendra au Chili en novembre 2019.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut