Partagez cet article :

Les lignes de bus sont de plus en plus prisées par les voyageurs. En 2018, la croissance du trafic devrait être en forte hausse sur l'ensemble de l'année alors que le trafic a cru de 43% au second trimestre et de 20% au 3ème...

2,6 millions de voyageurs ont été transportés en autobus au 3ème trimestre 2018 selon l'Arafer : cela représente une hausse de 20% par rapport à la même période en 2017. Le taux d'occupation a été en hausse de 8% pour atteindre 61%.

Au second trimestre 2018, la hausse avait été encore plus forte de l'ordre de 43% avec 2,4 millions de passagers transportés et un chiffre d'affaire de 36,2 millions en hausse de 40%.

L'an passé les lignes d'autocar avaient transporté 7,1 millions de passagers pour un chiffre d'affaires de 105 millions d'euros. Ces chiffres devraient donc être largement dépassés pour 2018 montrant la popularité croissante de ces services en France.

Le principal problème reste aujourd'hui celui de la rentabilité pour les opérateurs même si il faut toujours quelques années pour qu'un marché se stabilise. Ouibus a affiché des pertes de 35 millions d'euros et la SNCF s'en est séparé en revendant l'offre à BlaBlaCar tout en prenant une part au capital de la société de covoiturage.

Un autre grand acteur Flixbus n'est pas rentable en France mais l'est devenu au niveau global en 2017 ce qui augure de bonnes perspectives pour cet opérateur qui multiplie les liaisons sur le territoire français. Flixbus est d'ailleurs devenu numéro un du marché avec 384 départs contre 383 pour OUIBUS. Eurolines suit en troisième position, loin derrière les deux grands acteurs avec 156 départs.

Les autocars séduisent une clientèle populaire et ont apporté une réponse aux prix élevés du TGV même si depuis la SNCF a modifié sa stratégie en proposant l'offre OUIGO aux tarifs plus attractifs.

Les bus restent néanmoins le choix pour se rendre dans des destinations mal desservies ou aux tarifs élevés. Le prix d'un voyage en autocar avoisine en effet seulement 5 euros aux 100 kilomètres : un tarif imbattable qui permet aux étudiants, aux retraités ou aux petits salaires de voyager plus facilement et dans toute la France.

Ainsi les lignes transversales se sont multipliées ces derniers mois et représentent désormais la majorité (54%) du trafic.

Le bus s'avère ainsi l'un des meilleurs moyens de transports pour décloisonner le territoire.

Les lignes transversales ont connu une croissance de 26% sur un an contre 14% pour les lignes transversales.

Il est à noter que les liaisons touristiques les plus populaires sont étonnantes : on trouve un Lille-Paris en 1ère position, mais aussi la ligne  aéroport de Lyon-Grenoble en seconde position et la ligne Paris-Rouen en 3ème position.

A l'heure de la polémique sur le Diesel on voit que les énergies fossiles ont encore leur rôle à jouer même si des incitations vont sans doute mener à des bus plus propres.

Il est à noter que Flixbus vient de lancer un service de bus 100% électrique en Allemagne après un projet pilote en France entre Paris et Amiens.

Globalement, le réseau d'autocar est devenu un atout important dans l'offre touristique française grâce à la libréalisation. 

www.flixbus.com

www.ouibus.com

www.eurolines.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut