La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Les français de l’étranger non vaccinés peuvent enfin revenir dans leur propre pays sans motif impérieux. C’est la première fois dans l’histoire moderne de la France que des citoyens français n’étaient pas autorisés à rentrer dans leur propre pays. Les français de l’étranger ont par ailleurs rédigé une tribune pour une alternative à Macron…

Depuis le mois de juillet 2021, les français de l’étranger non vaccinés ne pouvaient plus rentrer en France sauf motif impérieux.

L’article 23-1 du décret du 1/06/2021 modifié le 30 juillet précisait que les français non vaccinés devaient présenter une justificatif de motif impérieux familial de santé ou professionnel.

Le Conseil d’Etat a finalement décidé enfin de s’opposer au gouvernement la semaine passée.

Dans sa décision prise le 28 janvier 2022, le Conseil d'Etat explique : « cette exigence est susceptible (...) de faire durablement obstacle à l'exercice du droit fondamental de rejoindre le territoire national dont tout Français dispose, sans que le bénéfice sanitaire d'une telle mesure soit manifestement de nature à justifier l'atteinte qui est ainsi portée à ce droit ».

Il n'était pas trop tôt car enfin, il est incroyable que pendant des mois les français de l’étranger non vaccinés (alors que le vaccin protège peu voire pas des contaminations comme on le voit avec la vague Omicron) n’aient pas pu rejoindre le territoire national du fait de ce décret gouvernemental. Comment de telles lois ont-elles pu être autorisées?

Dans une tribune publiée mi-janvier, les français de l’étranger ont plaidé pour une alternative républicaine et sociale en France. Cette tribune a été rédigée à l’initiative de Franck Pajot, conseiller des français de l’étranger de Chine du Nord.

« Aujourd'hui, nous-mêmes Français à l'étranger, nous voulons répondre à cette tribune afin de dénoncer les omissions et les mensonges de La République en Marche, d'exposer la réalité des faits, et de défendre une alternative républicaine et sociale face au bilan du quinquennat actuel. Durant ces cinq dernières années, nombre de nos compatriotes se sont sentis ignorés et oubliés…Le gouvernement a fait le choix de ne pas organiser de campagnes vaccinales généralisées à l'étranger et de laisser deux tiers des pays de la planète sans aucune solution pour ses communautés françaises établies. Ainsi, ne comptant pas avec l'homologation nécessaire, les Français vaccinés à l'étranger et souhaitant retourner en France ont dû se soumettre à des motifs impérieux qui ont été déclarés inconstitutionnels, puis à des tests PCR ou encore à des longues procédures pour obtenir un passe sanitaire.Aux difficultés psychologiques se sont ajoutées les difficultés financières. Dans certains pays, les coûts des quarantaines imposées au retour ont privé maints de nos compatriotes de revenir en France depuis le début de la pandémie…».

L’ensemble de La Tribune est visible ici.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut