Partagez cet article :

Hilton a choisi un très bel emplacement à côté de la gare Saint Lazare pour établir son nouvel hôtel emblématique à Paris...

legrand-salon-hilton-opera3

Les murs et le fonds de l'hôtel Concorde Opera avaient été rachetés par le fonds américain Blackstone pour environ 150 millions en 2013. Et c'est Hilton qui avait gagné la mise pour gérer l'établissement.

Jeudi 12 février une grande soirée a eu lieu pour fêter en grande pompe la réouverture officielle de cet ancien hôtel Concorde sous l'enseigne Hilton après d'importants travaux de rénovation.

L'Hilton Opera signe le grand retour d'Hilton à Paris intra-muros alors que l'ancien Hilton Arc de Triomphe était devenu l'hôtel Collectioneur et que l'Hilton Tour Eiffel porte désormais la marque Pullman.

La rénovation de l'hôtel qui a débuté en avril 2014 a coûté environ 42 millions d'euros et est terminée à hauteur de 80% pour les 268 chambres dont 29 suites.

Le grand salon qui servait auparavant de hall d'accueil a été transformé en bar-restaurant : la décoration très réussie a été dirigée par Fiona Thompson du cabinet londonien Richmond.

Le Grand Salon a conservé son cadre historique avec son plafond de 14 mètres de haut et ses fresques peintes à la main : la décoratrice a imaginé un bar translucide en pierre avec d'élégants fauteuils disséminés dans l'immense espace.

Un bar à l'entrée de l'hôtel a été créé et un salon Exécutif a été construit au niveau mezzanine pour acueillir les membres Diamond du programme de fidélité Hilton et ceux qui séjournent en chambres exécutive.

La décoration des 268 chambres dont 29 suites et suites a été entièrement revue : dans les salles d'eau des douches remplacent désormais les baignoires.

Grâce à la marque Hilton, l'hôtel accueille désormais une nouvelle clientèle plus anglo-saxonne, prête à dépenser plus : une bonne nouvelle pour l'établissement qui avait souffert ces dernières années du frein des dépenses des entreprises françaises imposées par les directions achat et les nouvelles réglementations liées au secteur pharmaceutique.

L'hôtel se positionne désormais comme un 4 étoiles plus et affiche des tarifs de 270 à 280 euros contre 200 à 220 auparavant. Il vise à concurrencer des établissements comme l'Intercontinental Paris Le Grand ou le Westin Vendôme.

Pour Hilton, cet hôtel marque un nouveau départ alors que l'enseigne à été la première à implanter un hôtel international avec air conditionné à Paris (l'Hilton Suffren devenu Hilton Tour Eiffel puis Pullman) après-guerre.

«Nous disposons désormais de 7 hôtels en France 6 hôtels sous marque Hilton (à Orly, Roissy, La Défense, Evian et Strasbourg) et un hôtel Waldorf Astoria. Mais nous ne comptons pas nous limiter à ce nombre. Nous avons un projet en cours à Marne la Vallée - Val D'Europe et comptons à terme implanter toutes nos marques sur le marché français comme Double Tree, Curio, Conrad, Canopy...» conclut Jean Faivre, vice-président Europe de l'Ouest et du Sud chez Hilton.

www.hilton.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut